Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

André Tomasini : " Rugby Club Bastiais-ACA de Mars 1962, comme si c'était hier… "

"Dédé" Tomasini à la terrasse de 'l'Ombrage".
"Dédé" Tomasini à la terrasse de 'l'Ombrage".

 

 

Corse Net Infos poursuit sa galerie des portraits des hommes qui ont fait l'actualité du rugby bastiais au cours du demi-siècle qui vient de s'écouler. Après Victor Serafini, Michel Guillaumin, Remy Furfaro, Joseph Gandolf-Scheit et Pierre Tinti, gros plan aujourd'hui sur André Tomasini, premier talonneur de l'histoire du rugby bastiais…

André Tomasini, pourrait, si vous le lui demandez, vous raconter, dans le cadre de "L'Ombrage" - un haut lieu de l'histoire sportive bastiaise - le premier match de rugby à Bastia, comme si c'était hier.
En effet, même si cinquante années se sont écoulées depuis, il se souvient parfaitement de ce mois de Mars 1962 au cours duquel le Rugby Club Bastiais recevait l'ACA.
Il y avait pas mal de monde ce jour-là à l'ancien stade du CAB - le stade de l'Arinella d'aujourd'hui. Les gens, qui découvraient la discipline, étaient bien plus venues pour assister au "spectacle" physique que laissait présager une telle opposition que pour assister à un véritable match de rugby" raconte Dédé Tomasini.
Du spectacle, c'est vrai il y en eut, mais le public est néanmoins resté sur, ce plan, sur sa faim. En tout cas à nous voir nous congratuler mutuellement à la fin du match, il comprit que l'esprit du rugby n'avait rien de comparable avec celui du football."
Pourtant ainsi que le rappelle "Dédé" Tomasini "nous étions tous des novices dans la discipline." Et de rappeler comment en compagnie de quelques autres lycéens du Marbeuf de l'époque il se laissa gagner à la cause du rugby défendue par les Etienne père, et fils lycéen comme eux.
Entre Filippini et Campilli
Et ce premier match?
J'ai joué talonneur entre les regrettés "Pépin" Filippini et Philippe Campilli et devant Antoine Olivieri et Graziani qui, eux aussi, ne sont plus. Dans la même équipe il y avait encore Gérard Giuliani, Joseph Gandolfi-Scheit, Etienne, Robert Pellicci, Nicolas Ricci, Victor Serafini etc. et Chambeyron - décédé tragiquement sur le Monte Renoso  avec tout l'effectif de l'équipe de Basket du BBCB - que nous étions allé chercher parce que nous avions besoin de quelqu'un à la touche…"
"Dédé" Tomasini pourrait encore vous parler de Pied de Vigne - perpétuel arbitre de touche - ou vous raconter comment Antoine Olivieri demanda à sa première ligne de s'écarter. " C'est pour mieux tirer les moustaches à Beaufort" - qui jouait dans le camp opposé - leur expliqua celui qui se baptisa un jour "Lion de Teghime"…
La suite fut un peu moins rose pour le talonneur du RCB.
Un accident du travail - plusieurs plaques de marbre qu'il était en train de décharger d'un camion lui sont tombées dessus - l'a contraint à remiser les crampons plus tôt que prévu.
"J'ai bien essayé de revenir avec André Berthoumieu, mais Victor (Serafini) m'a fait rapidement comprendre qu'il n'en était plus question."

Mais il ne s'écarta pas pour autant du rugby. Bien au contraire. Secrétaire du club, il l'a accompagné jusqu'à ce match d'Ollioules où pourtant vainqueur de la finale d'accession le rugby corse ne fut plus invité à participer au championnat du Littoral.
"La mauvaise nouvelle nous fut annoncée, lors du banquet d'après-match, par le président du comité".
On imagine aisément le grand coup de bâton sur la tête que prit le rugby bastiais ce jour-là.
Mais le ballon ovale local est allé rebondir dans un autre camp.
Aujourd'hui, après une belle et longue période à XIII, il est revenu au bercail.
Parce qu'un jour des hommes, comme André Tomasini, n'ont pas hésité à mouiller le "maillot" pour défendre sa cause !
                                                                                                              Charles MONTI

"Dédé" Tomasini (Deuxième debout à partir de la gauche) en Mars 1962 sur le stade du CAB.
"Dédé" Tomasini (Deuxième debout à partir de la gauche) en Mars 1962 sur le stade du CAB.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Don vincent (mercredi, 04 avril 2012 07:40)

    Le deuxieme personnage de bout a partir de la gauche, n'est pas Tomasini, mais CAMPILLI, qui nous a quitté depuis longtemps.Le troisieme a partir de la gauche est FILIPPINI Antoine qui nous a également quitté, le quatrieme étant le Dr SERAFINI. Je ne reconnais pas Tomasini, amoins que ce ne soit le premeier a partir de la gauche
    -Un ancien du RCB de 1962 -

  • #2

    Corse Net Infos (mercredi, 04 avril 2012 08:15)

    Le deuxième personnage debout à partir de la gauche - on parle ici de personne et non pas de joueurs - est bien Dédé Tomasini, cher Don Vincent