Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

1er Tournoi des Grands Maîtres d'échecs à Calvi : Les Noirs jouent et gagnent !

Les Grands Maîtres entourés du président de la ligue Léo Basstesti, Mme Françoise Sévéon, adjointe au maire de Calvi, Jean Leibengut, président du club de Calvi et Cyril Humeau, directeur du tournoi. 

Durant le week-end, ainsi que nous l’avons relaté, les amateurs d’échecs  ont pu assister au 9e Open international d’échecs de Calvi – Balagne qui s’est déroulé dans les salons du VV La Balagne et qui a vu la victoire du français Sébastien Cossin. Aujourd’hui, grâce A Lega Corsa di Scacchi,  place au 1er tournoi des Grands Maîtres.


Toujours au VV La Balagne, celui-ci s’est ouvert à 14h30 dans une salle à l’ambiance plus feutrée que celle de l’Open. 

Auparavant, Léo Battesti, a invité les Grands Maîtres à poser sur les terrasses du village vacances pour la photo souvenir, en présence du directeur du tournoi Cyril Humeau et Mme Françoise Sévéon, adjointe au maire représentant M. Ange Santini, maire de Calvi.

A noter la présence dans ce tournoi du grand espoir insulaire Michael Massoni. Grande Maître Fide, Michael vise plus haut dans ce tournoi.

 Les espoirs de Michael Massoni

« Michaël parviendra-t-il à faire 4,5 sur les 9 possibles ? C'est dans le domaine du réalisable même si les 9 parties constitueront de rudes combats. D'autres jeunes loups voudront aussi en découdre tel l'américain Marc Arnold ou Sébastien Cossin qui aspirent à obtenir leur dernière norme de GMI. Les poids lourds résisteront-ils à l'assaut d'autres  jeunes espoirs français et italien... Réponse samedi prochain. Mais, d'ici là, place au spectacle » déclarait Léo Battesti, président de la ligue corse d’échecs et vice-président de la Fédération Française d’Echecs.

C’est Françoise Sévéon qui a donné le coup d’envoi de la première ronde.

Des  rondes qui se poursuivront tout au long de la semaine.

A Lega Corsa di Scacchi a résumé comme suit cette première ronde :

«  Flear joue sans risque contre Malakhatko, nulle.

Siebrecht se fait atomiser au bout d'une heure et demie, une prise de pion hasardeuse lui fait perdre fou et cavalier contre tour, les pièces de Cossin trop fortes gagnent aisément.

Arnold sacrifie deux cavaliers contre tour pion et de l'espace, la position est égale. Michael dans le zeitnot perd.

Demuth malmené, sauve sa peau dans le zeitnot.

Piscopo craque dans la finale avec d4 et Bruno l'emporte.outes

A noter que chaque jour, toutes les parties seront disponibles sur le site fédéral et sur le site  di a lega corsa di scacchi 1h après la fin des rondes ».

                                                                    Texte et diaporama Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 0