Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le CAB domine l'AJ Auxerre (2-0)

Stade d'Erbajolo CAB : 2 AJ Auxerre : 0 (Mi-temps : 0-0)
Buts pour le CAB : Pastorelli (49e et 53e)
Arbitre : M. Dechepy
CAB :
Lombard, Moretti, Salis, Fourtier, Derme, Marty, Raffali, Grimaldi, Pastorelli, Beneforti, Traoré (Le Mat, Pollin, Ougadraogo, Saladini, Tamburini)
AJA :

Baltus, Rivieyran, Chatelain, Dufour, Madeira, Camps, Missilou, Maller, Akichi, Del Valle (Calvet, Matri, Vincent, Ntep, Barret)

Le CAB  n'a pas tremblé samedi face à l'AJ Auxerre qui se présentait en leader à Erbajolo après son large succès face à Amiens.
Et le CAB a bien eu raison.
Au terme des quatre-vingt dix minutres de jeu l'équipe de Stéphane Rossi en battant logiquement son adversaire retrouvait la première place et confortait toutes ses chances pour l'accession en National, qui n'est plus loin très éloigné maintenant.
Certes l'équipe bastiaise a mis un cerrtain temps à prendre la mesure des Auxerrois. Mais il est vrai aussi que le CAB se méfiait terriblement des réservistes auxerrois qui venaient de corriger Amiens.  Et les banderilles plantées au terme d'actions rythmées par Beneforti et Pastorelli, en début de partie notamment, et par Traoré, un peu plus tard, n'avaient pas permis à ce CAB, plus prudent qu'à son habitude, de trouver la faille.
Del Valle en avait profité pour aller provoquer la défense locale mais côté bastiais on faisait bonne garde et la pause intervenait comme le match avait commencé : Beneforti  centrait pour Pastorelli qui prenait, mais en vain, sa chance d'une belle volée.
On ne pouvait en rester là. En tout cas, c'est ce que dut dire Stéphane Rossi à ses joueurs dans le vestiaire.

En effet en appuyant davantage sur l'accélérateur le CAB parvint à faire vaciller puis à faire tomber l'AJ Auxerre.
Beneforti en ouvrant son pied après un excellent travail de Traoré, prolongé par Pastorelli; avait été le premier à faire trembler le gardien visiteur.
Mais ce fut au buteur local, Romain Pastorelli en l'occurrence, que revint le droit de sceller la présence du CAB au plus haut niveau de la compétition.
La première fois en reprenant du gauche un centre de Moretti venu de la doite. Poteau rentrant et 1 à 0 pour le CAB.
Et une seconde fois en exploitant parfaitement un autre service venu de la droite, adressé fois par Traoré, pour doubler la mise.
2 à 0.
Le CAB est (seul) leader.  Et le national est là, qui tend les bras à Erbajolo et à son équipe !
                                                                                                             Charles MONTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0