Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Meurtre de Biguglia : La victime était "attendue"

Un homme, âgé d'une quarantaine d'années, Paul-Marius Ciancioni co-gérant d'une entreprise de commerce de viande en gros, a été tué par balle mardi peu après 8 heures à proximité du carrefour de Casatorra à Biguglia où il exploitait son commerce. Les faits se sont déroulés au moment où, après avoir garé sa moto à droite du bâtiment, il s'apprêtait à y pénétrer par une porte arrière.

A l'évidence, le tueur de Paul-Marius Ciancioni connaissait bien ses habitudes. C'est au moment, où comme il le faisait presque tous les jours, il s'apprêtait à pénétrer dans le local de son entreprise que peu qu'à un peu plus de 8 heures le co-gérant du "Marché des Viandes" de Casatorra a été pris pour cible sans qu'il ait eu le temps d'esquisser le moindre geste.
La victime, visiblement touchée à la tête et sur diverses parties du corps par des impacts, provenant d'une arme de poing de gros calibre, est morte sur le coup.
C'est son associé, qui attiré par les coups de feu, a découvert le corps inanimé de Paul-Marius Ciancioni et a donné aussitôt l'alerte.
Rapidement les services de la police judiciaire en charge de l'enquête étaient sur les lieux et entamaient aussitôt leurs investigations sous les regards interrogatifs et tristes des employés de l'entreprise et en présence de Sauveur Gandolfi-Scheit, le député-maire de Biguglia.
Des investigations qui risquent de s'avérer longues et difficiles dans la mesure où nul n'aurait vu ni véhicule ni moto prendre la fuite et que de surcroît la victime était inconnue des services de police.
Seules certitudes pour les enquêteurs : Paul-Marie Ciancioni était "attendu"  et celui ou ceux qui l'on abattu ont fait preuve de beaucoup de sang-froid et d'une grande détermination.

Paul-Marie Ciancioni, sinistre bilan, est le quatrième homme abattu depuis le début de l'année en Corse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0