Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Letia : Vingt trois cerfs relâchés à 1100 m d'altitude

Vingt-trois cerfs ont été relâchés lundi près du village de Letia (Corse-du-Sud) par des agents du Parc naturel régional de Corse, en présence de Jean-Luc Chiappini, président du PNRC, qui a procédé lui-même à plusieurs lachers, dans le cadre d'un programme de réintroduction de ces cervidés disparus depuis 1969.

Les cerfs, de la sous-espèce corso-sarde, âgés entre 1 et 10 ans, ont dû être héliportés pendant cinq minutes depuis le village de Letia jusqu'à un flanc de montagne, à 1.100 mètres d'altitude, avant d'être relâchés dans la nature avec l'espoir qu'ils se reproduisent.
Cette opération est la neuvième du genre en Corse, et la deuxième sur le site de Letia, depuis le lancement d'un programme de réintroduction du cerf corso-sarde lancé en 1985 avec la création de l'enclos de Quenza (Corse-du-Sud), d'où sont originaires les cerfs relâchés lundi.
239 cerfs de cette espèce ont été relâchés dans l'île, la population totale avoisine aujourd'hui les 650 individus et se concentre dans divers foyers de peuplement à l'Alta-Rocca, le Fiumorbu, le Venacais, et Moltifao.
Le cerf corso-sarde (cervus elaphus corsicanus), une sous-espèce du cerf élaphe qui est présente en Europe, se caractérise par sa petite taille et ses vocalisations. 
Durant la Seconde Guerre mondiale, il était chassé par les troupes italiennes et allemandes. Ensuite, il y a eu le développement dans les années 50 de la viticulture, surtout en Plaine orientale, qui a détruit le biotope essentiel pour sa survie. Enfin, c'est le braconnage, notamment par la population locale, qui a entraîné sa disparition en 1969, a expliqué Stevan Mondoloni, précisant les conditions de disparition de ce petit cervidé de l'île.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Colonel de Vinciguerra (vendredi, 30 mars 2012 07:59)

    Pour une fois, une bonne nouvelle.
    En espérant que ça ne débouche pas, cependant, sur un échec.