Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Cadel Evans remporte le critérium international

L’ultime étape du Critérium International disputée dans la moyenne montagne du sud de la Corse a souri au Français Pierrick Fedrigo. Mais le grand triomphateur de l’épreuve est l’Australien Cadel Evans qui remporte le classement général final. Dans sa quête d’un nouveau succès sur le Tour de France, l’Australien ajoute une belle ligne à son palmarès avec ce triptyque de la route.

Grand soleil sur la Corse du Sud pour le départ de l’ultime journée de course avec au programme une étape de moyenne montagne avec cinq ascensions répertoriées dont celle redoutable du Col de l’Ospedale, lieu de l’arrivée après 179 kilomètres.

Les 120 coureurs encore en course prennent le départ de Porto-Vecchio peu après 10h. Malgré de nombreuses tentatives, il faut attendre la première difficulté du jour pour voir trois coureurs prendre le large : Bennett (RNT), Talansky (GRM) et Montaguti (ALM). Au Col de Bacinu (km 22), Montaguti passe en tête devant Bennett et Talansky avec un avantage de 40" sur Vogondy (COF) parti en contre et 3’40 sur le peloton. L’écart reste le même sur le coureur intercalé au sommet de la Côte de Levie (km 37) alors que le peloton pointe alors à 4’30. Montaguti s’empare une nouvelle fois de la première place au sommet.

Vogondy opère ensuite la jonction dans la descente et le quatuor de tête possède 5’ d’avance au sommet de la Côte d’Arbellara où Montaguti passe une nouvelle fois en tête. L’écart atteint 5’40 au sommet de la Côte de Sartène dominée par l’Italien de l’équipe AG2R-La Mondiale qui est alors leader virtuel de l’épreuve.

Dès lors l’écart diminue sous l’influence du team BMC du maillot jaune Cadel Evans qui a intensifié la poursuite. Au premier sprint de bonifications (km 100) remporté par Talansky devant Bennett et Montaguti, le peloton est à 4’30. Talansky en difficulté est ensuite distancé et se fera reprendre juste après le deuxième sprint (km 11) remporté par Bennett devant Vogondy et Montaguti alors que le peloton est à 4’25.

Le troisième sprint intermédiaire est remporté par Vogondy devant Montaguti et Bennett alors que le peloton n’est plus qu’à 1’10. C’est ensuite au tour de Bennett de lâcher prise. Il se fera reprendre au km 163.

À 15 kilomètres de l’arrivée, le duo de tête n’a plus que 40" d’avance. Vogondy est finalement le dernier survivant de l’échappée du jour avant de se faire rejoindre au km 167. Dans les premiers kilomètres de l’ascension finale vers le Col de l’Ospedale, Alexandre Geniez (PRO) est le premier à se mettre en évidence. Son attaque lui permet d’avoir un avantage de 15" à cinq kilomètres de l’arrivée sur un groupe de favoris comprenant une vingtaine d’éléments mais où ne figure plus le tenant du titre Frank Schleck (RNT). Geniez est finalement repris à deux kilomètres du but.
Devant, Cadel Evans (BMC) répond aux différentes attaques et c’est un groupe de quatre coureurs, dont Evans, Nordhaug (SKY), Fedrigo (FDJ) et Nocentini (ALM) qui se présente pour l’emballage final. Au sprint, Pierrick Fedrigo s’impose comme il l’avait fait il y a deux ans lorsqu’il s’était imposé sur le Critérium. Le Français devance finalement Nocentini et Nordhaug.

Cadel Evans conserve son maillot jaune de leader et remporte donc l’épreuve. Au classement général final, l’Australien l’emporte avec huit secondes d’avance sur Fedrigo et Rogers (Sky). Le classement par points est également remporté par Evans alors que Montaguti termine meilleur grimpeur et Gautier meilleur jeune.

Écrire commentaire

Commentaires: 0