Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Cyclisme : Cadel Evans en jaune à Porto-Vecchio

 

Florent Vachon s'était montré le plus prompt le matin mais dans le courant de l'après-midi de samedi, l'Australien cadel Evans n'a laissé le soin à personne de s'emparer du maillot de jaune sur le parcours du 81e Critérium international de cyclisme qui se dispute à Porto-Vecchio.

Florent Vachon au sprint

Comme par enchantement, alors que la pluie était au rendez-vous lors du podium de signatures, les nuages se sont dissipés pour le départ de la première étape du Critérium International, disputée sur un parcours de 89,5km autour de Porto-Vecchio.
Après 7 kilomètres sur la sinueuse route vers la merveilleuse plage de Palombaggia, trois coureurs parviennent à s’extraire du peloton : Berard (ALM), Le Lay (SAU) et Taaride (LPM), plus jeune coureur du peloton du haut de ses 21 ans.
Le trio de tête voit son avance passer de 40" au km 16 à un maximum de 2’ au km 23. Dès lors les coureurs de l’équipe Sky prennent en main la poursuite et l’écart se réduit.
Au sommet de la côte de Conca (km 46) où Berard passe en tête devant Taaride et Le Lay, le peloton pointe à 50". Au km 53, alors que ses anciens compagnons d’échappée se sont faire reprendre, Bérard insiste seul. Il est finalement repris au km 58.
Quelques instants plus tard, 46 coureurs profitent des routes sinueuses en descente pour accélérer. Le peloton se scinde donc et le groupe de tête s’échappe inexorablement. A 10 kilomètres du but, l’écart est de 35" avant de passer à 30" à 5 kilomètres de l’arrivée.
C’est donc au sprint que se dispute la victoire. Florian Vachon parvient à éviter une chute pour s’imposer en puissance. Le Français devance Wyss (BMC) et Koretzky (LPM). Il portait donc le maillot jaune de leader au général pour le contre-la montre individuel de l'après-midi.
Cadel Evans devant
Maisil n'aura été qu'un leader éphémère.
Dans le contre la montre, il n'y a pas eu de surprise sur les 6,5 km du parcours  Cadel Evans a fait prévaloir ses qualités de rouleur pour emporter l'étape en 7'21 dans le même temps que son compatriote Michæl Rogers mais en devançant, par exemple, Frank Schleck, le vainqueur de l'année dernière à Porto-Vecchio, de 22 secondes.
Evans sera t-il assez costaud, dimanche, pour résister au Luxembourgeois lors de la montée de l'Opedale ?
Voilà un bras de fer qui vaudra la peine d'être vécu tout au long des cinq ascensions prévues au programme de la journée.
En tout Cadel Evans en jaune, ça fleure déjà bon le tour de Tour de France !

Le classement général à l'issue de la première journée

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Rebbecca Titcomb (lundi, 23 janvier 2017 00:23)


    Fastidious respond in return of this matter with real arguments and telling the whole thing regarding that.

  • #2

    Reynalda Billiot (mardi, 24 janvier 2017 15:37)


    Thanks for finally writing about > %blog_title% < Loved it!

  • #3

    Rico Dry (mardi, 31 janvier 2017 19:10)


    Saved as a favorite, I really like your blog!