Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SCB résiste à Arles (0-0)

Parc des Sports d’Avignon
Arles-Avignon :  0  SC Bastia : 0
Arbitre : M. Lesage assistés de MM. Denis et Herrard
Délégué : M. Nannino
Arles-Avignon :
Butelle, Elie, Balde, Soro, N’Diaye, Ben Idir, Rocchi, Ayasse (cap), Roufousse, Dale, Yattara
SC Bastia :
Novaes, Mary, Harek, Choplin, Cioni, Diallo, Periatambée, Thauvin, Cahuzac (cap), Maoulida, Suarez

On s’attendait à un match serré entre deux formations invaincues depuis plusieurs mois et c’est exactement ce que l’on a eu. D’un côté une équipe d’Arles, surfant sur dix matchs sans défaite, contre une équipe du Sporting solidement installée en tête du championnat et invaincue depuis sept rencontres. Au final, c’est un score nul et vierge qui a prévalu. Un bon point en somme pour les Bastiais qui confirment leur solidité en déplacement et qui poursuivent leur série (tout comme Arles-Avignon qui se rapproche du maintien en Ligue 2). 

Au classement, après ce match nul, le Sporting reste évidemment leader avec 9 pointsd’avance sur son dauphin Reims (vainqueur de Metz 3-0). En revanche, Clermont le quitte pour la première fois depuis plusieurs mois, à la suite  de sa défaite face à Troyes 3-2 désormais troisième.
Du sang neuf

Frédéric Hantz avait choisi d’apporter du sang neuf dans sa défense en titularisant Cioni au profit d’Angoula, Sans, pour sa part, ayant dû déclarer forfait au dernier moment. 
Les Arlésiens, quant à eux, laissaient percer clairement leurs intentions:

ils voulaient empocher les trois points et rien d’autre.
De son côté, le Sporting partaient sur ses bases classiques …

Tavec l le jeune Thauvin, qui titularisé pour la première fois en championnatt, servait Maoulida, mais ce dernier ratait sa tête de peu mais en ce début de partie le  jeu se cantonnait souvent au milieu de terrain ainsi, à part quelques corners et coups-francs dangereux d’Arles bien maitrisés par Novaes, il ne se passait pas grand-chose sur l'aire de jeu..
Mais les Provençaux ne se privaient pas de commettre beaucoup de fautes notamment sur Diallo et Suarez, mais l’arbitre ne se décidait pas à sortir un carton jaune pour calmer les ardeurs vauclusiennes.
Pour le reste rien de vraiment notable au cours de cette première période/
Le Sporting plus en jambes
En seconde période, les Bastiais semblaient un peu mieux en jambes, Maoulida et Thauvin se procuraient deux belles occasions, mais il manquait, vendredi soir à Avignon, ce petit brin de réussite qui auarit pu faire la différence.
Quelques minutes plus tard, Thauvin encore lui, adressaitune frappe frappe qui longeait la surface pour Diallo, mais malheureusement Suarez juste derrière ne parvenait pas à reprendre.
Un peu plus tard Cahuzac s’échappait sur le côté gauche et adressait un centre pour Maoulida. Service instantané pour Suarez, mais le gardien Provençal effectuait la sortie qu’il fallait pour capter le ballon. Arles répliquait par une occasion menée  par N'Diaye et relayée Rocchi , qui servait à son tour Yattara, mais heureusement le très bon tacle glissé de Mary permettait aux Bastiais d’éloigner le danger.

Devant une défense d’Arles composée de cinq éléments, le Sporting essayait tout de même d'aller de l'avant comme sur cette ouverture de Genest pour Diallo qui récupèrait et servait Maoulida. Mais malgré un bon" pointu" Toifilou manquait le cadre. 
Puis Cahuzac écopait d’un carton jaune qui obligeait les Bastiais à rester vigilants sur un coup-franc très dangereux à 25 mètres des buts de Novaes qui ne se laissait pas abuser par la frappe de Yattara.
Mais l'intensité du match retombera rapidement : les deux équipes vont multiplier les efforts  pour préserver ce point du match nul. Ce qu’elles parviendront à faire…
                                                                                                                 André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 0