Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Surpopulation carcérale : Paul Giacobbi interpelle le Gouvernement

Le président du conseil exécutif, Paul Giacobbi, a reçu récemment une délégation du syndicat des personnels pénitentiaires UISP-FO. Ses interlocuteurs  ont notamment abordé la question, délicate, de la surpopulation carcérale. Dans cet esprit, il a déposé en sa qualité de député, à l’Assemblée nationale, une question écrite à l’attention du Garde des Sceaux.

Dans sa lettre a destination de Michel Mercier, Garde de Sceaux, ministre de la Justice, Paul Giacobbi rappelle que "le Parlement a adopté par un dernier vote de l’Assemblée Nationale, le mercredi 29 février 2012, un projet de loi qui prévoit la création de vingt-quatre mille places de prison dans les cinq prochaines années.
En Corse, la question de la surpopulation carcérale se pose avec une acuité particulièrement soutenue. Le bâtiment qui abrite la maison d’arrêt d’Ajaccio, a été construit en 1874 et l’ensemble est vétuste et inadapté.

Le centre pénitentiaire de Borgo ne permet plus d’accueillir de nouveaux détenus dans des conditions de détention normales. Ainsi, les mineurs ont fait l’objet d’un transfèrement dans le bloc adulte et ils sont répartis à deux, voire à trois par cellule. Le budget du centre de détention de Casabianda  a été réduit de plus de 24 % en fonctionnement et des prisonniers ont été déclassés et n’exercent plus d’activité sur le site."

Le député de Haute-Corse dans sa question écrite "s’interroge sur les délais dans lesquels l’administration prévoit de construire un nouvel établissement à Ajaccio, au sujet duquel en substance des engagements avaient été pris par l’un de ses prédécesseurs, Dominique Perben, de restructurer le centre pénitentiaire de Borgo ; d’ajuster les dotations budgétaires de manière à ce que l’unité de Casabianda bénéficie des mêmes moyens que ceux affectés aux établissements de même catégorie dans la région PACA."
Question, in fine, de Paul Giacobbi : quelles dispositions envisage de prendre le Garde des Sceaux, pour que " ces projets connaissent rapidement une expression concrète. "

Écrire commentaire

Commentaires: 0