Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La deuxième semaine du Cerveau entre Corte et Ajaccio

 

 

La deuxième édition de la Semaine du Cerveau en corse animée par William Rostène, directeur de recherche à l’INSERM, a débuté jeudi à Corte et se poursuit ce vendredi à Ajaccio avec deux conférences dont le thème général sera Aux confins du cerveau : le voir pour mieux le comprendre et le traiter. 

La première à Corté, intitulée Un Voyage initiatique dans notre cerveau a permis de nous faire comprendre les mécanismes qui l’animent, préoccupations majeures des chercheurs et médecins  travaillant  dans  le  domaine  des  Neurosciences.

 La seconde, vendredi, sur Ajaccio, abordera le Stress et le cerveau. Sujet, on ne peut plus d’actualité,  notamment sur son lieu de travail.

Le stress est une réaction physiologique de l’organisme face à des contraintes de l’environnement ; il est souvent utile, mais s’il est trop intense ou s’il dure trop longtemps, il devient néfaste. S’en suivent des difficultés et des souffrances émotionnelles, psychologiques, comportementales et corporelles plus ou moins graves, telles que dépression et suicide.

 Chaque année au  mois de  mars,  en partenariat  avec European  Dana  Alliance for the Brain (EDAB)  et  la  Fédération  pour  le  Recherche  sur  le  Cerveau  (FRC),  la Société  des Neurosciences  coordonne  la  Semaine  du  Cerveau  en  France.Cette manifestation internationale est organisée simultanément dans près de 20 villes de l’hexagone et a pour but de sensibiliser le grand public à l’importance de la recherche sur le cerveau.

C’est l’occasion  pour  de  nombreux  chercheurs,  médecins  et  étudiants  bénévoles de rencontrer  et  de  partager  avec  le  public  les  derniers  progrès  réalisés  dans  les laboratoires de recherche en Neurosciences.

La Société des Neurosciences s’associeavec  la  Société  Française  de  Neurologie et  la  FRC,  qui  regroupe  les  principales associations  de patients  atteints  des maladies  cérébrales les plus fréquentes,  pour promouvoir  la  recherche sur  les maladies neurologiques et  psychiatriques  affectant près  d’un  français  sur  trois.

En Corse, cette édition est organisée par A Méridiana CCSTI  de Corse  (centre régional  de  culture  scientifique,  technique  et industrielle) dont la mission est de diffuser les informations auprès de tous les publics.

 Selon les spécialistes, on ne connaît du cerveau, qu’à peine 10%  du mécanisme. Il est à la fois le centre de notre intelligence, l’ordinateur de notre fonctionnement interne et à l’origine de nombreuses maladies dès lors qu’il ne fonctionne pas correctement.

Le CCSTI de la région corse, dont le président est François Casabianca,  est  une structure  ayant  pour  mission  de favoriser  les  échanges  entre la communauté scientifique et le grand public. Ses objectifs sont de permettre  la  rencontre  et  le dialogue  des  partenaires  scientifiques,  industriels, associatifs, culturels avec le public, de développer la circulation et l’échange de l’information, de susciter  des initiatives  et  la  coordination  d’actions  de  diffusion  des connaissances, de les valoriser et enfin de développer des actions pour une meilleure irrigation du territoire (notamment en zones rurales).

 CCSTI de Corse - A Meridiana

 Tél : 04 95 61 06 81 - Fax : 04 95 46 00 83 

 www.ccsti-corse.asso.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0