Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Réaménagé, le parvis de l’hôtel de ville de L’Ile-Rousse entièrement dédié aux piétons

Après l’ancienne école Jean-Simi transformée en centre social,  les travaux de l’église de la Misiséricorde désormais rendue aux fidèles  et le marché couvert restauré et rénové à la plus grande satisfaction des producteurs, c’est au tour du parvis de l’hôtel de ville de faire l’objet d’un relooking de grande envergure.

Au début de son mandat, le  maire de la cité paoline Jean-Jo Allegrini-Simonetti avait, avec son équipe, pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour préserver le peu de patrimoine que la cité paoline possède.
Engagement tenu avec les travaux que nous venons d’énumérer. A ceux-ci, on pourrait y rajouter le ravalement de la façade de la mairie et le réaménagement des bureaux et des services de cette dernière ou encore l’acquisition récente des jardins du « couvent des franciscains »
Ce haut lieu chargé d’histoire est appelé à devenir  dans les prochaines années un  pôle culturel municipal indispensable à l’essor de la cité.
Les abords du centre social « Jean Simi » font eux aussi l’objet de d’aménagements.
Un espace qui s’ouvre vers la mer
Revenons à ces travaux de restructuration du parvis de l’hôtel de ville dont le maître d’ouvrage est la commune et le maître d’œuvre le cabinet d’architecte Citta, de Marseille.
Ces travaux qui ont débuté en novembre 2011 devraient s’achever dans le courant du mois d’avril.
Les véhicules, sujets à bien des polémiques n’auront plus leur place dans cette réalisation. C’est en effet un espace entièrement dédié aux piétons et s’ouvrant vers la mer qui va voir le jour.
La place où les familles pourront déambuler et emmener leurs enfants en toute sécurité sera aménagée d’espaces verts, avec un éclairage au sol du plus bel effet.
Réalisé en granit ce nouveau lieu de villégiature est composé de nombreuses marches qui descendent jusqu’à l’avenue David Dary pour s’ouvrir vers la mer et le scalu.
Un petit parking pour le personnel communal et les visiteurs sera également aménagé sur le côté du bâtiment en lieu et place de l’ancien espace de containers à poubelles.
Dans un second temps, la salle d’entrée du Spaziu « Pascal Paoli » fera l’objet d’un réaménagement complet, illustré par la construction d’une terrasse qui ne manquera pas de mettre en valeur ce lieu culturel.
Ces réalisations terminées, la municipalité envisage de restaurer la tour de sel qui, à l’origine  était une tour de défense construite  pour protéger le port.
Le chantier du parvis de l’hôtel de ville qui nous l’avons dit sera livré dans le courant du mois prochain ne fait pourtant pas l’unanimité.
Bien qu’elle mette en valeur le quartier du Scalu et l’ancienne caserne  de la compagnie des canonniers garde-côtes de Corse et la caserne du général Ambert au cours du XIXe siècle, devenue l’hôtel de ville en 1900, cette restructuration du  parvis ne fait pourtant pas l’unanimité. Il y a tout d’abord les nostalgiques qui ont du mal à voir disparaître les vestiges du passé avec ses mûrs anciens, ses grilles.
Mais, ce qui alimente le plus  les discussions,  c’est cette perspective des marches du bas que l’on a, avec il est vrai un manque de niveau qui donne à l’ouvrage un petit air penché  qui peut  choquer.
Selon  nos renseignements, c’est le dénivelé du terrain qui est en cause mais tout devrait s’atténuer une fois l’ouvrage entièrement terminé, nous a-t-on assuré.
Le montant des travaux s’élève à environ 800 000€.
                                                                                                       Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Liamone2b (jeudi, 15 mars 2012 16:07)

    Félicitations au maire pour le travail qu'il accompli