Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Un accord-cadre pour la gestion des emplois dans le commerce

Un accord-cadre concrétisant l’engagement des différents partenaires dans la gestion prévisonnelle des emplois et des compétences territoriales (GPECT) dans lecommerce et de la dkistribution sur la zone d’Ajaccio a été signé lundi matin dans la salle Fred-Scamaroni de la salle des congrès d'Ajaccio.

Les partenaires signataires de cet accord-cadre, l’unité territoriale de Corse-du-Sud de la DIRECCTE, pôle emploi, CCITACS, maison de l’emploi d’Ajaccio et du Pays Ajaccien, AFPA, OPCAS du secteur de AGEFOS-PME Corse et FORCO, étaient partis du constat qu’une profonde transformation de l’équipement commercial ajaccien, avait créé de nouveaux besoins en termes de formation et de recrutement. Il était donc indispensable de mettre en œuvre une action partenariale d’adaptation des dispositifs d’emploi et de formation, aux besoins existants et à venir, d’un territoire et de ses acteurs.
Cette réponse collective et concertée a pour objectifs d’organiser un partenariat efficace des acteurs et des institutionnels, pour apporter une réponse aux besoins des entreprises et du territoire, d’aider les entreprises du commerce à se projeter dans l’avenir et à anticiper leurs évolutions (développer une stratégie de ressources humaines), de  recenser les besoins de formations et de recrutements dans le court, moyen et long terme des entreprises et, enfin, de repérer et préparer les demandeurs d’emploi à occuper les postes à pourvoir, soit par la formation, soit par la validation des acquis de l’expérience (VAE).
Une gamme de services individualisée est offerte aux entreprises liées au commerce en fonction de leurs besoins  allant du diagnostic approfondi et personnalisé en termes d’évolution des emplois et des compétences à l' accompagnement dans les procédures de recrutement (adaptation des qualifications des demandeurs d’emploi aux compétences nécessaires), accroissement des compétences des salariés.
La signature de l’accord cadre concrétise l’engagement des divers partenaires.
Il y a, à ce jour une augmentation très nette du chômage (15 500 demandeurs d’emploi de catégorie 1 à ce jour), et en ce qui concerne le bassin d’emploi d’Ajaccio une augmentation 4,2% en un an, ce qui fait un peu plus de 4 800 demandeurs d’emploi de première catégorie. C’est dire si cette mobilisation collective est une démarche importante pour développer l’emploi en Corse.
Ce dernier se situe là où l’activité économique se développe, et le secteur du commerce avec l’implantation des grandes surfaces, mais aussi les besoins des petits commerçants, est un secteur qui crée du travail. Le commerce représente 15% des emplois sur Ajaccio.

Les besoins des entreprises oscillant entre recrutement et formation, l’accord-cadre crée des liens avec les différents secteurs d’entreprise et permet aussi de prévenir les besoins, donc d’établir un prévisionnel dans les années qui viennent et d’anticiper l’évolution en formant les personnes qui pourront occuper les emplois de demain.
                                                                                                                               M. S.

Écrire commentaire

Commentaires: 0