Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Un livre blanc pour un littoral corse préservé et vivant

Les Assises du Littoral se sont déroulées le 9 et 10 mars au Palais des congrès. Diligentées par la Collectivité Territoriale de Corse, c’est Maria Guidicelli, conseillère exécutive en charge des questions de foncier, de logement et de l’élaboration du PADDUC, qui a ouvert, vendredi, ces assises en présence Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse, Paul Giacobbi, président du Conseil exécutif de Corse, François Ravier, Secrétaire Général pour les Affaires de Corse, et Guillaume Mulsant, président du tribunal administratif de Bastia  venu présenter la méthode d’analyse juridique concernant l’application de la loi littoral en Corse.

Le second jour, sont intervenus Patrick Strzoda, préfet de Corse pour éclaircir la position et le rôle de l’Etat dans le cadre de l’application de la loi littoral et de l’élaboration des documents locaux d’urbanisme, Jean Pierre Tuveri, maire de Saint-Tropez venu témoigner de l’application de la loi littorale et donner le point de vue d’un élu d’une commune du littoral. Sont aussi intervenus François Ollandini auteur du Manifeste touristique et Pierre Chaubon, président de la commission des compétences législatives et réglementaires de l’Assemblée de Corse qui a mis l’accent sur les spécificités corses du PADDUC et de la loi Littoral.
Ces Assises du Litttoral sont une réponse de la CTC à une question orale qui avait été déposée par Jean-Baptiste  Luccioni, en date du 29 Juillet 2011, relative à la nécessaire organisation d’une démarche concertée, destinée à faciliter la réalisation des documents d’urbanisme et à clarifier les modalités d’application de la loi littoral en Corse. Elles

Les assises sont  un processus de réflexion participative autour de la question du devenir du littoral insulaire et de l’application de la loi du même nom sur ce territoire. Cette démarche s’est étendue de septembre 2011 à mars 2012.
Ces deux journées se sont déclinées en six ateliers de travail et de réflexions autour de ces questions : Peut-on imaginer obtenir un consensus sur les documents de planification dans les territoires à forte attractivité sans réfléchir à des outils de péréquation? Peut-on imaginer obtenir un consensus sur les documents de planification sans inventer de nouveaux modes locaux de gouvernance ? Les Concepts utilisés dans la loi littoral et leur application aux formes d’urbanisation traditionnelles en Corse. Hiérarchisation des systèmes de protections environnementales, projets de développement des territoires littoraux, quelles priorités ? Conflits d’usage du sol et aménagement du littoral. Littoral, Littoraux, quelle approche géographique pour la Corse ?
L'ultime étape de ces assises interviendra autour du 15 mars. Il s'agira de rédiger un document, véritable livre blanc pour un littoral corse préservé et vivant qui, portera sur la démarche, les éléments de consensus et la méthode de travail pour traiter la question de l’aménagement du littoral Corse.
L’ensemble de ces travaux sera intégré dans l’élaboration du futur PADDUC.
                                                                                                                               M . S.

Écrire commentaire

Commentaires: 0