Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Attentat à la mairie de Calenzana : Deux familles dormaient à l'étage

L'attentat qui a visé la mairie de Calenzana mardi à 2h15 aurait pu s'achever en drame. Deux familles, logées au deuxième étage, en ont été les premières victimes la nuit dernière à l'heure où l'explosion a retenti.

Il était 2 h15 lorsque la charge placée dans le couloir du rez-de-chaussée du bâtiment communal a explosé, pulvérisant les bureaux d’urbanisme et du service des eaux ainsi que le hall d’accueil de la mairie.
En état de choc, les deux familles qui se trouvaient dans les logements communaux ont été évacuées et mises en sécurité par les secours et les gendarmes, rapidement sur les lieux.
Pierre Guidoni, maire de la commune, conseiller général du canton était lui aussi sur place quelques minutes seulement après l’explosion.

Stéphane Donnot, sous-préfet de Calvi, s'est lui aussi rendu sur place où il est resté plusieurs heures
Cet attentat, qui aurait pu faire des victimes, est malheureusement la traduction du climat malsain qui règne à Calenzana depuis de très nombreux mois.
On se souvient en effet que l’adjoint au maire Jean-Jacques Lewis a été victime d’un attentat à son domicile en pleine nuit alors qu’il était à l’intérieur avec sa famille et que de nombreuses inscriptions contre la municipalité fleurissent régulièrement sur les murs de la commune.
«  Cet acte odieux que je condamne avec la plus grande fermeté fait froid dans le dos. En me rendant sur place, je me demandait comme j’allais retrouver les familles logées dans le bâtiment communal. Ceux qui ont fait ça sont des irresponsables »  déclarait avec les larmes aux yeux Pierre Guidoni complètement bouleversé. Et d’ajouter «  Il n’est pas question de plier face à ces menaces. Avec notre équipe municipale, nous nous battrons avec force et détermination, dans le seul intérêt de nos concitoyens ».

Écrire commentaire

Commentaires: 0