Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Exploit de Calvi qui tombe le leader Amiens chez lui !

(Photos Jean-Paul Lottier)
(Photos Jean-Paul Lottier)

AC Amiens : 0 - FC Calvi : 2
Stade Jean Bouin
Arbitre : M. Costes assisté de MM. Coin et Bardet. Délégué : M. Becret.
Buts pour Calvi :  Lesueur ( 33e), Tchokounté (45e)
AC Amiens : Chatalen, Iscol,  Moreira, Soumahoro, Bouras (Cpt) , Collet, Seydou, Carney, Ait Ahmed, Ziouziou, Despois, Tahin,  Nguekam, Lallaigui. Mouteng, Kouton. Entr. Azouz Hamdane
FC Calvi : Menozzi, Mallo, Soler, Richier, Bissé, Bertin d’Avesnes, Lesueur, Khazri, Tchkounté, Rocchi, Kahlaoui, Maric, Muller, Portillo, Giannone, Inzerillo.  Entr. Santini.

C’est incontestablement l’exploit de cette 21e journée du championnat de CFA.
Le FC Calvi, qui restait sur deux victoires probantes, s’est en effet offert le luxe d’aller s’imposer chez le leader Amiens. Et comme dans le même temps le CAB arrachait le nul à Moissy-Cremayel alors que Auxerre s’inclinait dans le même temps, ce sont les Cabistes d’Antoine Emmanuelli qui s’emparaient de ce fauteuil de leader.
Les deux équipes corses qui devaient se retrouver en soirée du côté d’Orly pouvaient faire la fête.
Revenons sur ce match face à Amiens pour dire qu’un comité d’accueil un peu particulier attendait les Calvais à leur arrivée à Amiens. Menaces, insultes, fusaient des tribunes. Visiblement, Amiens n’avait pas digéré la défaite du match aller.
Malgré ce climat détestable, les protégés du tandem Santini-Vannucci gardaient leur sang-froid et imposaient leur football.
Une rigueur qui devait porter ses fruits.
A la 33e minute , Dimitri Lesueur décochait une frappe sèche de 20 m qui heurtait le poteau droit des buts de Chatalen qui ne pouvait que constater les dégâts.
Menozzi et les siens monopolisaient le ballon.
Et, à la 45e mn, Tchokounté au point de penalty exploitait une erreur de la défense d’Amiens pour doubler la mise.
Un 2e but juste avant la pause qui faisait mal aux locau. Et qui avait le don d’enflammer un peu plus le public multipliant les insultes et menaçant de caillasser  leur bus.
Des menaces prises très au sérieux par le staff calvais qui informait par téléphone le président de la Ligue corse de football. M. Riolacci intervenait auprès de la FFF.
De retour des vestiaires, les Calvais faisaient bloc pour préserver ce résultat. Hormis un tir dangereux, les locaux n’arrivaient pas à se défaire de l’emprise corse.
Finalement, le FC Calvi l’emportait très logiquement.
A la fin de la rencontre, malgré les interventions des dirigeants d’Amiens et du délégué, la situation restait très tendue.
Il fallait avoir recours aux forces de l’ordre pour permettre aux Calvais de quitter le stade.
Leur bus était escorté jusqu’à l’entrée de l’autoroute par plusieurs véhicules de police.
Mais, l’important pour Calvi, c’était de remporter ce match et de donner un coup de pouce à leurs amis du CAB pour s’emparer du fauteuil de leader.
Une solidarité corse qui mérite d’être soulignée. C’est aussi un joli pied de nez à ceux qui viennent jouer dans l’île de beauté et qui de retour dans leur fief n’hésitent pas à s’inventer des histoires rocambolesques pour masquer leurs insuffisances.
                                                                                                       Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    jacquot (samedi, 03 mars 2012 21:44)

    je leurs souhaite de monter ou de descendre a nos amis picards car l'an prochain ca risque d'etres sympa leurs venus sur l'ile de beauté

  • #2

    Calvi (samedi, 03 mars 2012 23:00)

    C'est qui le boss .!!!!

  • #3

    jfk (dimanche, 04 mars 2012 20:54)

    il faudra les accueillir avec les honneurs dus à leur rang comme la vallée du gapeau en rugby

  • #4

    jfk (lundi, 05 mars 2012 07:54)

    fff virez cette équipe "picarde" du championnat de cfa