Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Voilier de la Solidarité : Les outils de la Capa

Simon Renucci, président de la CAPA, en présence des élus communautaires, a remis officiellement jeudi sur le quai d’honneur du port d’Ajaccio, au voilier de la solidarité, qui collecte les initiatives et solutions citoyennes en matière d’eau, la présentation des outils et projets innovants au service de la gestion des eaux, mis en place par la communauté d’Agglomération sur son territoire, à savoir le procédé ECOSAVE mis en place pour la première fois dans une station en France et qui permet de faire rimer écologie et économie et la présentation de la démarche SAGE et Contrat de Baie initiée par la CAPA en partenariat avec les intercommunalités limitrophes.

Au cours de sa première étape, de la mi-janvier à début mars, le voilier aura fait 5 escales : Maroc, Algérie, Tunisie, Italie et Corse. Lors de la deuxième étape, durant le mois de mars, le Voilier de la Solidarité présentera les résultats de sa tournée sur le quai de la Solidarité à la Ciotat, à la maison du citoyen et de l’eau au sein du Forum Mondial de l’eau, au vieux port à Marseille et lors de la journée mondiale de l’eau à Barcelone.
A l’occasion d’un après midi thématique dédié à la gestion de la ressource en eau en Pays Ajaccien, la CAPA, en partenariat avec la CTC de Corse et l’Agence de l’Eau Rhône, Méditerranée et Corse, a organisé une visite guidée de la nouvelle station de Campo dell Oro. Outil innovant au service du territoire mis en service le 14 novembre dernier, qui permet à la CAPA de prétendre à la conformité de son système d’assainissement en regard de la directive sur les eaux résiduaires urbaines.
Cette station de grande capacité (65 000 équivalents habitants) et la reconstruction de la station d’épuration des Sanguinaires (60 000 équivalents habitants) permettront de disposer d’une capacité suffisante pour assainir de nouveaux secteurs (urbanisation à venir ou constructions actuellement en assainissement non collectif).
Démarche Ecosave
La nouvelle station conçue et construite par Vinci Environnement intègre la démarche Ecosave qui permet de mesurer et de prendre en compte les impacts environnementaux d’une station de traitement à chaque étape de sa vie. De sa conception à sa construction en passant par son exploitation et en allant jusqu’à sa démolition. Il est déterminé avec précision dans quelles proportions l’air, le sol et l’eau sont utilisés et impactés. Le résultat obtenu permet de gérer efficacement la station d’épuration avec pour objectif : que la qualité de l’eau et les performances de traitement soient maximales, que les coûts d’exploitation et les impacts sur l’environnement, soient au contraire aussi faibles que possible.
Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux
L’élaboration d’un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) conforté par un contrat de baie pour le bassin versant Gravona, Prunelli, Golfes d’Ajaccio et de Lava, doivent permettre la reconquête de la qualité des eaux et du milieu aquatique. Un SAGE dure environ 5 ans, avec une phase préliminaire qui défini le problème et le périmètre concerné avec la création de la Commission Locale de l’Eau (CLE).

La seconde phase, celle de l’élaboration, définie les objectifs à poursuivre, les moyens de les atteindre  et enfin la phase de mise en ouvre qui décline des fiches de suivi opérationnel qui permettrons de répondre aux objectifs et aux enjeux préalablement définis.
Le contrat de baie est un programme d’actions sur 5 ans piloté par un comité de baie qui permet la lutte contre les pollutions, les opérations de prévention des risques et de mises en valeur,  la coordination et le bilan des actions réalisées.

                                                                                                                               M .S.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0