Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SCB confirme son statut face à Boulogne (2-0)

Yassin El-Azzouzi : La joie du double buteur
Yassin El-Azzouzi : La joie du double buteur

Stade Armand-Césari de Furiani
SC Bastia : 2 – 0 Boulogne (0-0 mt)
Buts : El Azzouzi (55e et 67e pour Bastia)
Arbitre : M. Malige assisté de MM. Benech et Mercier
SC Bastia :
Novaes, Angoula, Mary, Harek, Choplin, Cahuzac (cap), Rothen, Genest, Maoulida, El Azzouzi, Khazri
US Boulogne :
Gurtner, Gace, Colin, Rimane, Fabien, Loriot, Toure, Karuru, Ducatel (cap), Oliveira, Sakho

Semaine après semaine, Bastia continue de prendre de la hauteur. Une ascension qui, si elle se poursuit à ce rythme (quatre victoires sur ses cinq derniers matches), mènera tout droit le club corse en Ligue 1. Victorieuse de Boulogne 2-0 grâce à un doublé d'El-Azzouzi, l'équipe de Frédéric Hantz a pris un peu plus ses distances avec ses poursuivants vendredi soir.
Mais la partie n’a pas été un plaisir.

Avant cette rencontre, le Sporting s’attendait à un match difficile face à une équipe accrocheuse de Boulogne et qui plus est relégable. Et c’est un jeu très brouillon qui a été pratiqué par les joueurs de Frédéric Hantz durant la première période. Sentant des Bastiais pas dans leur assiette, les Nordistes jouaient leur va –tout et se créait des occasions parfois très dangereuses. Face à une défense centrale Bastiaise prise parfois de panique, les joueurs de Pascal Plancque mettaient en danger Novaes qui repoussait les tentatives comme il le pouvait.
Après une demi-heure un peu morose, les bleus sortaient la tête de l’eau et tentaient plusieurs incursions dans la surface Boulonaise. Rothen et Maoulida apportaient le danger jusque dans la surface, mais Gurtner le portier Nordiste, maintenait sa cage inviolée.  Dans les toutes dernières secondes de la première période, le Sporting pensait avoir ouvert le score, mais l’arbitre refusait le but accusant Maoulida d’un « choc » sur le gardien adverse… Et  la mi-temps sera sifflée dans la confusion.
Doublé de El Azzouzi
Probablement secoués à la pause, les joueurs insulaires, repartaient mieux et acculaient les Boulonais qui repoussaient l’échéance à plusieurs reprises. Mais à la 55e minute, dans un cafouillage, El Azzouzi mettait une tête imparable pour le portier adverse. Bastia ouvrait le score au meilleur moment.

Alors que Boulogne un peu « assommé » par ce but, tentait de refaire surface, les insulaires s’en remettaient à un nouveau coup de pied arrêté pour alourdir le score. Sur un corner, Rothen servait sur un plateau El Azzouzi qui d’une tête piquée, trompait à nouveau Gurtner ! Un nouveau doublé pour le « bison » après celui réalisé contre Troyes.
Le Sporting largement "devant" au score, se contentait de gérer son avantage, sans pour autant laisser son adversaire "dérouler". Frédéric Hantz choisissait alors de densifier sa défense en faisant entrer Cioni et apporter, ainsi, de la fraîcheur à droite.  De son côté, Boulogne changeait son système de jeu pour tenter de revenir. Les visiteurs se créeaint bien plusieurs occasions avec notamment deux corners, mais la défense Bastiais – beaucoup plus sereine qu’en première période – veillait au grain et éloignait tout danger.
Au final, le Sporting l'emportait.
Une nouvelle bonne opération au plan comptable pour le Spoprting puisque avec ce nouveau succès les Bastiais gardent non seulement leur place de leader, mais prennent également le large au détriment de leurs deux poursuivants Reims et Clermont sur lesquels sept points d’avance, avec un match de plus, ainsi que sur le 4e Troyes - à 8 points - qui possède également un match de retard.
Désormais, les bleus auront toute la semaine prochaine pour préparer leur match à Lens qui se déroulera le 12 mars prochain. Un nouveau combat qui promet d’être "chaud brûlant" !
                                                                                                                 André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    LECLERC (vendredi, 02 mars 2012 23:22)

    Bravo au Sporting pour cette belle victoire, même si ce fut laborieux.

  • #2

    U Palatinu (samedi, 03 mars 2012 17:17)

    Comme quoi, tout arrive, même l'inespéré, et c'est tant mieux !!!