Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L2 : Le SCB doit enchaîner contre Boulogne

 

 

Invaincu depuis le 28 janvier dernier et sa défaite face au leader de l’époque Clermont, le Sporting aborde actuellement peut-être les matchs les plus difficiles d’une saison. Car jouer contre des équipes qui jouent leur survie, n’est pas chose aisée. Accrochés à Angers dans les circonstances que l’on connaît et dont on ne reviendra pas, les joueurs de Frédéric Hantz reçoivent vendredi à 20 heures l’équipe de Boulogne qui est, aujourd'hui, relégable

 De candidat déclaré à la montée en Ligue 1 en début de saison Boulogne lutte depuis plusieurs mois pour ne pas descendre en National.

Le changement d’entraîneur effectué peut avant la trêve hivernale n’a semble-t-il pas changé grand-chose. Mais si les Nordistes sont relégables, leur parcours à l’extérieur doit inciter à la prudence. Vainqueurs à Sedan (4-1) et à Clermont (1-0) qui sont deux équipes luttant pour la montée, les joueurs de Pascal Plancque semblent, néanmoins, être retombés dans leurs travers.

Comme le souligne Plancque « après notre match nul à Guingamp, nous pensions débuter une bonne série, mais malheureusement on rechute contre Châteauroux. Nous jouons également de malchance et connaissons des problèmes offensifs. Contre Arles, Amiens et Châteauroux nous aurions dû prendre 3 voire 4 points de plus mais, nous ne les avons pas.. »
Bilan mitigé à l’extérieur
En douze matchs disputés à l’extérieur, cette équipe de Boulogne n’a pris qu’onze points. Deux victoires, pour cinq défaites et autant de nuls, constituent le parcours du club loin du stade de la Libération. Les victoires à Sedan et Clermont étant les plus surprenantes..
Mais malgré ces mauvais résultats trop répétés, Boulogne et son coach croyent en leurs chances de maintien. « Ce championnat est très homogène et nous avons encore toutes nos chances de maintien. Les scénarii de nos rencontres ne nous sont pas favorables. Aujourd'hui il faudrait faire  faire une série positive pour sortir de l'ornière » poursuit Pascal Plancque.
Du côté du Sporting, la rencontre est préparée avec sérieux et méfiance, comme le soulignait l’entraîneur-adjoint des bleus et par ancien Boulonais Réginald Ray : « Malgré notre place de leader, il ne faut pas croire que c'est gagné d'avance. Cette équipe de Boulogne a déjà gagné à Sedan et à Clermont et vient d'arracher un nul à Guingamp. Ce genre de rencontre, nous l'avons vécu à maintes reprises l'an passé en National. Il faudra se montrer patient, faire ce que l'on sait faire sans se précipiter. C'est un adversaire qui a un grand besoin de points et je suis persuadé qu'elle ne va rien lâcher, je connais bien ce club. »
Diallo toujours forfait, mais retour de Maoulida
Concernant l’effectif, les Bastiais seront une nouvelle fois privés de Sadio Diallo, qui reviendra au mieux pour la réception d’Amiens le 16 mars. En revanche, Maoulida ne ressent plus de douleur à sa cheville gauche, il peut donc réintégrer le groupe. Suspendu à Angers, Mara Mary fait également son retour. Ces deux entrées, obligent Frédéric Hantz à « écarter » deux joueurs.

Ce week-end, ce sont Robail et Marque qui iront prêter main forte à la réserve. Malgré l’absence de Diallo, le coach adjoint du Sporting Réginald Ray n’était pas inquiet. « Ces péripéties, comme les blessures, les suspensions font partie des contraintes d'une équipe au cours de la saison. L'équipe a de bonnes bases collectives qui font que malgré nos absences, nous parvenons à prendre des points. »
Toujours invaincus à Furiani depuis mai 2010, les joueurs de Frédéric Hantz veulent tenter le « fou pari » de le rester jusqu'à l'issue de la saison.. Autant dire que les sept derniers matchs à Furiani ne seront pas une partie de plaisir pour les adversaires des bleus. Sachant qu'avec six victoires supplémentaires à son actif, le Sporting ne serait plus très loin de réaliser son rêve de retrouver la Ligue 1. Préserver une invincibilité à domicile pendant 38 matchs (National et Ligue 2 confondus), cela serait vraiment extraordinaire..
Mais pas d'emballement, dans ce championnat de Ligue 2 où tout peut, encore, arriver. Si les Bastiais abordent ces échéances comme les précédentes en faisant preuve de concentration et de maitrise mentale et collective notamment, alors, le rêve deviendra réalité.
Premier élément de réponse, vendredi sur le coup de 21 h 45..
U gruppu Bastiacciu :
Novaes, Agostini, Angoula, Mary, Sans, Harek, Choplin, Cioni, Genest, Khazri, Maoulida, Thauvin, Cahuzac, Rothen, Suarez, El Azzouzi.
                                                                                                                  André CARLI

Communication : La montée…

Pris en mains par Jérôme Négroni pour la partie rédaction des articles ainsi que les photos et Dumé Monti pour la partie audiovisuelle, le site officiel du Sporting Club de Bastia, connaît depuis plusieurs années un véritable succès. À raison de 14 000 visiteurs uniques quotidiennement, les nombreuses actualités concernant l'effectif professionnel (photos et vidéos des matchs, informations billetterie, boutique etc.) mais également des informations sur les jeunes, permettent de nouveau d'identifier les supporters à leur club.
Mais la progression ne s’arrête pas là. Une session vidéo nommé « SCB TV » est aussi disponible sur Dailymotion. Celle-ci donne l’occasion de vous replonger dans les matchs à travers ses résumés mis en ligne seulement quelques heures après les rencontres, mais aussi, des reportages d’archives des années

en puissance du Sporting

précédentes. Les réseaux sociaux que sont Facebook et Twitter, connaissent également une grande réussite,   A ce jour, 12 724 personnes suivent quasiment en temps réel l’actualité de votre club favori sans forcément passer par le site officiel.
Signe de cette montée en puissance, au mois de janvier dernier, le site internet « Marketing Digital Football », sacrait la page officielle Facebook du club « champion d’automne ». Même si les résultats aident beaucoup, ce rapprochement entre le club et ses supporters via une communication retrouvée, a permis au stade de Furiani d’approcher à chaque match les 10 000 personnes.
Bon nombre de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, qui ne bénéficient pas d’autant de succès, doivent envier le club bastiais !


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    LECLERC (jeudi, 01 mars 2012 22:10)

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/interviews_sc_bastia_2011_2012.ws

    Interviews de Réginald Ray et Pascal Plancque (coach de Boulogne)