Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Itinéraire éco3 : La CCI de Haute-Corse adhère

L'Itinéraire éco3?  Il a été initié en 2009 par par la chambre de commerce et d'industrie du Var. Depuis il a fait des émules. Jusqu'en Haute-Corse où lundi matin Jacques Bianchi, président de la CCI du Var, et Paul Trojani, président de la CCIT de Bastia et de la Haute-Corse, ont apposé leur signature respective au bas d'une convention qui  fixe les modalités de transfert de savoir-faire et d'usage de Itinéraire éco3.

Mais l'Itininéraire eco 3 c'est quoi ?
"Le programme opérationnel consiste à aider les établissements à mettre en place une démarche environnementale, par la réalisation d’un diagnostic en entreprise" explique Alain Dogliani qui porte la démarche au niveau de la CCI du Var mais pas seulement puisqu'aujourd'hui après la région Paca, elle atteint la Corse.
C'est ce qui fait dire à Paul Trojani que même en n'étant plus dans son giron " La Haute-Corse peut travailler en bonne intelligence avec la Paca. Il y a tellement de choses à faire ensemble…"
En tout cas s'il fallut plus de deux ans a faire admettre l'idée en Paca, en Haute-Corse l'Itinéraire éco3 a été adopté en l'espace de trois mois.

Les entreprises inscrites dans le programme Itinéraire Eco3 - l'initiative est ouverte aux hébergements touristiques - s’engagent à  réaliser des économies en consommation d’eau, d’électricité, de produits d’entretien, à  être en phase avec la réglementation environnementale et à obtenir un label environnemental reconnu, atout commercial incontestable notamment auprès de la clientèle étrangère : Ecolabel Européen, Green Globe, Hôtels au Naturel, Clef Verte.
A partir de la convention signée lundi , les personnels de la CCITHC seront formés par la CCI du Var à l’utilisation du diagnostic en ligne de sorte à pouvoir ensuite répercuter l’information aux entreprises touristiques.
Le label le mieux adapté
Les professionnels engagés vont tout d’abord être conseillés dans le choix du label le mieux adapté à leur entreprise, puis formés à l’utilisation d’un outil d’auto-diagnostic en ligne, leur permettant d’évaluer leurs performances environnementales au regard de l’écolabel choisi.

Ensuite, chacun bénéficiera d’un suivi individualisé par la CCIT,  d’une aide à la constitution du dossier de candidature au label, d’ateliers de travail collectifs et d’une promotion de son action auprès de la presse nationale, régionale et spécialisée.
Cette démarche proposée aux professionnels de l’hébergement touristique par le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie de PACA, est soutenue par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’ADEME et l’Union Européenne.
Il y a lieu de noter que le dispositif, limité  dans un premier temps à dix entreprises, est ouvert à tout professionnel de l’hébergement touristique de Haute-Corse : hôtelier, gestionnaire de camping, de résidence de tourisme.
Et que les professionnels intéressés n'auront que leur temps à investir dans l'opération financée à 100% par la CCIT, l'agence du tourisme de la Corse, l'office de l'environnement et l'Ademe.

L'itinéraire éco3 ?
Il monte en puissance en Haute-Corse puisque outre les dix entreprises retenues les deux hôtels 5 étoiles de Balagne ont, d'ores et déjà, adhéré au projet qui vise a réaliser des éco…nomies, à prôner l'éco…logie et à obtenir, in fine, les éco…labels dont nous vous avons parlé plus haut.

----
Outre les personnalités déjà citées Jean Dominici, président de la chambre régionale de commerce et d"industrie de Corse, Philippe Albertini, directeur de la la CCITHC, Antoine Breschi, directeur général de la CCI du Var, Stéphane Plessis responsable toursime de la CCI du Var, Alexandre Rutily, président de la commission tourisme et de la promotion de CCITHC, Joseph Gandolfi-Scheit, Vanessa Ollandini, Alexandra Pantalacci, Jean-Lousi Sanguinetti, Erick Berlin et Paul Chiarelli ont participé à la matinée de travail et assisté à la signature de la convention.

Écrire commentaire

Commentaires: 0