Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Université : " Ghjuventu Paolina " bloque, le président Romani précise

 

La parution d’un article intitulé « Ghjuventù Paolina bloque le Palazzu Naziunale » a amené, dimanche, le président de l’Université de Corse, Paul-Marie Romani, a réagir et à à apporter les précisions et observations suivantes.

" Le 20 janvier 2012 dernier, le conseil des études et de la vie universitaire  (CEVU) a procédé aux élections du vice-président du conseil (VPCEVU) et du vice-président étudiant (VPE). L’élection du VPE a donné lieu aux résultats suivants : 17 voix se sont portées sur le candidat de la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa, 14 voix se sont portées sur celui de la Ghjuventù Paolina (1 bulletin blanc).
Le VPE élu n’appartient effectivement pas au syndicat sorti majoritaire des élections générales de janvier dernier mais il convient de rappeler à cet égard que la loi n’établit aucun lien de cause à effet entre les élections générales étudiantes au sein de l’université et l’élection du VPE au sein du CEVU : l’Article L712-6 (modifié par Loi n°2007-1199 du 10 août 2007 - art. 4 et art. 9 JORF 11 août 2007) précise que le conseil élit en son sein un vice-président étudiant chargé des questions de vie étudiante en lien avec les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires.
En conséquence, et contrairement aux propos rapportés dans l’article visé:
Il n’a été engagé aucune négociation, ni proposé aucun accord électoral à l’une ou l’autre des deux organisations étudiantes.
En préalable à cette double élection, il a simplement été rappelé aux élus du CEVU que les deux responsabilités importantes de VPCEVU et de VPE ont vocation à s’exercer au sein de la gouvernance de l’Università di Corsica et sous l’autorité du Président de l’université, dans un esprit de coopération sincère dont la seule finalité est l’action au service des études et de la Vie Universitaire.
Il a également été rappelé que, conformément à la loi, le Vice-président étudiant est choisi au sein du CEVU parmi les représentants étudiants et élu par l’ensemble du conseil. C’est donc dans le plus strict respect des textes qui nous gouvernent qu’un nouveau VPE a été élu parmi les deux candidats déclarés.  Ceux-ci ont été préalablement invités à présenter leur vision de la fonction de VPE et leurs projets pour les deux années de leur mandat et c’est essentiellement sur la base cette prestation orale que les conseillers se sont prononcés en toute conscience et liberté en faveur du candidat de la CGC. En outre, et conformément à ses engagements de campagne, le Président de l’Université a confirmé sa volonté de proposer au syndicat qui n’obtiendrait pas la vice-présidence étudiante, un poste de chargé de mission associé à l’équipe de gouvernance, dont le périmètre d’intervention sera défini en concertation avec le VPE. 
Plus généralement, la volonté de transparence, le respect mutuel et la vitalité du débat démocratique ont été la marque des nombreux et longs entretiens menés tout au long de la campagne électorale universitaire avec les deux syndicats étudiants.
Il n’existe aucun fait, ni aucune raison qui justifierait que la communauté étudiante, tout comme la communauté universitaire dans son ensemble, ne conservent la sérénité, la cohésion et l’unité indispensables pour affronter avec succès les véritables défis qui nous attendent au cours des prochaines années."

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Pasquale Paoli (mercredi, 12 octobre 2016 14:59)

    Le SEUL défi à remporter, qui donnera un AVENIR à notre jeunesse ; est de NE plus se laisser gouverner ainsi par des imbéciles-incapables(Clemenceau).
    -1° : I faut GARDER le peuple dans son heureuse IGNORANCE. (Lao Tseu 600 av.J.-C. in TaoTö King, 65 éd. Jean de Bonnot 1997 p.139).).
    -2° : les prince VEULENT des peuples ABRUTIS, SOUMIS et AVEUGLES et NON des textes qui leur OUVRENT les yeux. (Machiavel 1469-15827 in Le prince éd. Le Livre de Poche 4662 p.172).
    -3° : il est à propos que le peuple soit guidé NON PAS qu'il soit instruit. (Voltaire 1694-1778).
    -4° : I faut GARDER le peuple dans sa MEDIOCRITE. ( Saint-Just 1767-1794).
    -5° : La chansonnette est une grande entreprise de CRETINISATION. (André Malraux 1901-1976).
    FORZA Ztelli ! ;-o)