Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Guy Orsoni : Requête en suspicion légitime

Les avocats de Guy Orsoni, mis en examen dans trois affaires criminelles et en grève de la faim depuis plusieurs semaines, ont annoncé jeudi dans un communiqué avoir déposé une requête en suspicion légitime contre le magistrat de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille qui instruit ces dossiers.

Incarcéré à Grasse, Guy Orsoni, 26 ans, avait été remis en liberté dans l'affaire d'un double assassinat près d'Ajaccio en 2009. Mais il reste détenu pour deux autres homicides commis la même année dans cette ville. Les autres mis en examen dans ces affaires ont été libérés.
Il clame son innocence et a entamé une grève de la faim le 13 février.
Ses six avocats, des barreaux d'Ajaccio, Marseille, Nice et Paris, ont indiqué que les trois dossiers avaient été joints sous l'autorité du juge Claude Choquet de la Jirs, "quoique portant sur des faits distincts et indépendants les uns des autres".
Selon eux, le juge "anticipe dès à présent une comparution devant la cour d'assises alors que la cour d'appel n'a pas encore statué sur les nullités de procédure invoquées par la défense".
Les avocats ont ajouté qu'ils disposaient encore du "droit de demander des actes complémentaires et de solliciter le bénéfice d'un non-lieu".
Ils ont dénoncé "l'acharnement" envers leur client dont ils disent avoir "établi l'innocence", apportant notamment la preuve que "les témoignages sous X invoqués" contre lui étaient "mensongers".
"Le juge d'instruction, en tenant d'ores et déjà pour acquis le renvoi des mis en examen devant une juridiction de jugement, témoigne d'une évidente partialité qui justifie notre décision de déposer une requête en suspicion légitime", ont-ils déclaré.

Écrire commentaire

Commentaires: 0