Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Calvi : L’exercice de la Marine Nationale tourne court

L’exercice de la Marine Nationale qui consistait mercredi matin à évacuer en toute sécurité des habitants de la commune de Lumio, en Balagne a tourné court. Les rafales de vent soufflant en rafales à plus de 80 km/h et la mer démontée ont eu raison de cette manœuvre grandeur nature.

Pourtant, tout était prévu pour évacuer dans les meilleures conditions des ressortissants de la commune de Lumio.
Dans la baie de Calvi, le porte hélicoptère d’assaut amphibie , « Tonnerre L9014 », bâtiment de projection et de commandement de 199 mètres de long, pouvant stocker jusqu’à 16 hélicoptères en hangar.
Sur le terrain, des militaires armés, en tenue de combat, prêts à intervenir.

Sur le plan d’eau des embarcations pneumatiques avec à son bord des commandos marine.
Des militaires du 2e REP de Calvi était également mobilisés pour cet exercice de la Marine Nationale.
Dès 8h30, sur le port de commerce de Calvi régnait un drôle de climat.
Des militaires en armes sécurisaient toute la zone portuaire. Certains bloquaient les grilles d’accès, d’autres étaient dissimulés sur les remparts.
La tension est montée d’un cran lorsqu’un groupe d’une trentaine de personnes bien encadré par les militaires se présentaient avec leurs bagages pour être évacués par mer. Parmi eux, des femmes, des hommes et des enfants ou encore une femme enceinte.
A quai, les embarcations pneumatiques étaient amarrés, prêtes à évacuer les ressortissants balanins.
Mais, on l’a dit, le vent qui soufflait de plus en plus fort et la mer déchaînée poussaient les militaires à renoncer..
Par mesure de sécurité, la décision était en effet prise à 9 h 45 d’y mettre un terme.
«  Nous ne voulons pas faire prendre le moindre risque à des civils » confiait l’un des responsables pour toute explication.
                                                                                                                                J.-P. L.

Écrire commentaire

Commentaires: 0