Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Le logement d'abord !

Une séance de travail entre les partenaires de l'hébergement et de l'accès au logement pour les plus démunis dans le département, s’est tenue lundi 20 février à la préfecture d’Ajaccio. Cette réunion avait pour objectif, que les différents partenaires s’accordent sur les priorités d'actions concrètes, pour mettre en œuvre une nouvelle stratégie : le logement d'abord.

Il en est ressorti que l’accès à un logement ordinaire de droit commun doit être privilégié autant que possible, sans qu’il y ait de passage obligatoire par l’hébergement. Par ailleurs, toutes les formes d’hébergement devront se rapprocher des normes du logement et garantir aux usagers la sécurité, la dignité et l’intimité.
Cette orientation trouve son fondement dans les Assises du logement du 9 décembre 2011 et vise à améliorer les services rendus aux personnes sans abri ou risquant de l’être, développant l’idée d’offrir d’emblée de la stabilité dans le logement.
Les expériences montrent que cette orientation vers le logement d’abord, est souvent gage d’efficacité et que son coût n’est pas supérieur à celui d’une démarche centrée sur l’empilement de mesures en faveur de l’hébergement.
Offrir d’abord de la stabilité dans le logement, conformément à des expériences de housing first , menées dans les pays anglo-saxons et nordiques, et qui ont fait l’objet d’un large consensus en Europe.
Quelles mesures ?
S’appuyant sur un cadre déjà existant  de planification et d’organisation des politiques publiques, notamment le PDALPD (Plan d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées), piloté par le conseil général, l’état et le PDAHI (Plan Départemental de l’Accueil, de l’Hébergement et de l’Insertion), les partenaires rassemblés autour de Patrick Strzoda, préfet de Corse, ont pu travailler dans trois directions : augmenter le nombre de logements sociaux attribués aux ménages hébergés ou sans abris en mobilisant l’offre existante (26,7% actuellement pour arriver à 30% à terme), en poursuivant le soutien à la réalisation de logements accessibles aux plus faibles revenus (258 financés en 2010 avec un objectifs de 310 logements PLAI et PLUS en 2012 pour toute la Corse), et enfin en améliorant les coopérations entre les intervenants (SIAO, commission DALO) .

La seconde direction est de développer des services d’aide dans le logement en assurant un accompagnement adapté à la diversité des besoins (la DDCSPP y consacrera en 2012 plus de 44 000 euros et 80 000 euros à l’intermédiation locative. Le Conseil Général 130 000 euros pour le dispositif d’accompagnement ASLL, sans diminuer les 1,6 ME du FSL).

Et enfin une dernière direction qui sera de développer les pensions de famille, une première réalisation verra le jour en 2012, pour une dizaine de places, avec un cofinancement européen.
A cela s’ajoute le projet de construction du centre d’hébergement d’urgence de Mezzavia qui remplacera l’abri de nuit hivernal et fonctionnera toute l’année à partir de 2013.
                                                                                                                                 M .S.

Écrire commentaire

Commentaires: 0