Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Soirées et nuits ajacciennes : Eclectiques et de qualité

Les soirées et les nuits Ajacciennes ne sont pas aussi pauvres que certains voudraient le laisser entendre. Mais à leur décharge c’est l’information qui devrait être mise en cause. Malgré les efforts de certains organisateurs et de la ville elle-même, beaucoup restent encore surpris que tel ou tel évènement ait eu lieu à Ajaccio. Et ce, même lorsque qu’il s’agit d’un évènement  comme la venue de Michel Jonasz ou de  Josiane Balasko. Alors à quand un Ajaccioscope sur internet ?

A cela s’ajoute les BalsaJo, les fêtes privées, les avant- boîtes qui finalement voient leur clientèle ne partir qu’à la fermeture et qui prouvent bien que les Ajacciens ont soif de sorties, d’amusements et de plaisirs.
Quoiqu’il en soit, il y a eu ces derniers 15 jours quelques soirées de qualité. Tout d’abord, les 6 et 7 février Michel Jonasz s’est produit pour la première fois en Corse et à l’Espace Diamant. Il nous présentait à cette occasion son dernier album Les hommes sont toujours des enfants, qui sortira le 28 février prochain. Quelque peu nostalgique ? Non a-t-il dit lors d’une interview : du tout ! Les années sont passées, j’ai fait des rencontres, j’ai voyagé, j’ai visité, j’ai vu, ressenti mais la personne que j’étais à 5 ans, c’est la même aujourd’hui. Juste une vision réaliste du temps qui passe laissant dernière nous le souvenir de nos émotions passées. Avant, Paris by, Les souvenirs…. Autant de magnifiques chansons d’un répertoire swing, blues, soul que transcende son activité scénique dans une communion parfaite avec les deux chanteurs et danseurs qui l’accompagnaient sur scène.
Du 3 au 17 février Le Temple Café Concert, nouvelle salle prometteuse dont nous reparlerons, mettait à l’affiche des groupes locaux à grand succès Kashmir le 3 et U2 Tribute le 10. Ce dernier doit sa création à Thierry Micaelli musicien du groupe Guest bien connu dans la cité impériale et qui reprend avec grand talent les succès d’U2.
Le 17 Le Temple proposait une soirée corse avec Laurent Bruschini et ses musiciens, venu présenter son nouvel album et nous enchanter à nouveau avec sa  voix exceptionnelle et rare.
Le 18 le cinéma théâtre L’Empire acceuillait Josiane Balasko dans une nouvelle pièce, écrite, mise et scène et interprétée par l’artiste elle-même. Cette nouvelle comédie, La Nuit sera chaude, était interprétée par Valérie Lang, Daniel Berlioux, Pascal Bongard et Georges Aguilar.

Vaudeville placé sous le signe du rire et joué à guichet fermé !
Le même soir loin du centre-ville, sur la route de Sagone, L’Aqueduc ouvrait son premier balajo qu’il proposera tous les samedis soirs à ceux qui sont nostalgiques de slows, pasos, tangos, sans oublier nos sons passés et actuels. Un mélange de générations sur un même dancefloor pour une soirée atypique.
Bien sur la liste des endroits à citer est bien plus longue. Et à bien regarder autour de soi, chacun trouvera certainement le lieu le plus adapté à son désir, pour passer une excellente soirée.
                                                                                                               Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0