Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Fédérale 3 : Bastia XV met un genou à terre face à La Valette

Au Casone Bastia XV : 13 La Valette : 16 (mt : 6-13)
Pour Bastia XV : Un essai de Truchard (52e), une transformation et deux pénalités (28 et 33es) de Magurno
Pour La Valette : Un essai de Le Moal (23e) une transformation et trois pénalités de Le Moal (13, 30 et 55e).
Arbitre : M. Conde (Provence)
Carton jaune : Casta (La Valette 56e)
Bastia XV : Pierantoni, Auclair, Tolofua, Merah, Bourgoin, Caselli, Forzo, Sougoufara,Giacobazzi, Reboul, Truchard, Leduc, Mariani, Magurno, Fouilloud, Bernardini, Fleurat, Pagliai, Moreau, Degray, Bonino
La Valette : Melenchon, Delmotte, Louge, J. Tocanier, Pujolle, Leuyet, F. Tocanier, Cleva, Lhabitant, Le Moal, Zupetic, Casta, Osinki, Blatche, Ben Hadj Khalifa, Dujarrier, Rouet, Richard, Ajello, Rigouly, Begnis, Canolle

Quarante minutes : c'est le temps qu'il aura fallu à Bastia XV pour, enfin, trouver le bon rythme qui lui fit défaut tout au long de la première période de jeu.

Mais à ce moment là, La Valette, bien plus en jambe et bien mieux organisé que les joueurs de Cauvy, avait fait ce qu'il fallait pour passer devant au tableau d'affichage.
 Ensuite Bastia XV eut beau pousser et pousser il a manqué à l'ensemble ce soupçon de discernement - Christian Cauvy préfère parler de lucidité - qui lui aurait permis de faire plier La Valette.

Résultat de cet après-midi de reprise au Casone : une défaite, la première de la saison à domicile, qui éloigne le club bastiais des phases de qualification. 
Mais rien n'est encore perdu à condition d'entamer les prochains débats d'une tout autre façon qu'hier. 
Face à des Bastiais qui ont mis du temps à entrer dans le match, La Valette eut vite fait et tout loisir, en effet, pour faire la différence.

3 à 0 après une première pénalité réussie par Le Moal - M. 100% hier pour La Valette - un essai obtenu dix minutes plus tard sans qu'aucun Bastiais ait pu s'opposer à l'action partie du camp varois : vingt-trois minutes après le coup d'envoi de M. Conde Bastia XV avait, déjà, un handicap de dix points à remonter. Certes au jeu des coups de pied Magurno sut se montrer l'égal du buteur visiteur mais à la pause, atteinte au moment où Bastia XV montait en régime, La Valette était toujours devant.

Les Varois, qui voulaient sans doute enfoncer le clou, entamèrent la deuxième période comme la première. Mais cette fois ils se heurtèrent à un XV plus déterminé et mieux organisé. Et c'est sur un ballon porté, parfaitement orchestré, que Benjamin Truchard sut s'arracher astucieusement de la défense adverse pour aller déposer le ballon sous les poteaux visiteurs.

Magurno y alla bien sûr de sa transformation et à 13 à 13 on se disait au Casone que Bastia XV tenait le bon bout.

Mais Le Moal, encore lui, après une première pénalité ratée qu'il fut autorisé à tenter une seconde fois, redonnait l'avantage à La Valette. Un avantage que Bastia XV, qui joua toute la fin de la partie dans le camp adverse, contesta de toutes ses forces jusqu'au coup de sifflet final sans pour autant parvenir à faire plier La Valette. C'est à ce moment-là que les bastiais auraient du faire preuve de la lucidité que regrettait Cauvy en fin de partie. Il y ajoutait certains mauvais choix opérés à des moments clés de la rencontre. Il n'avait pas totalement tort. Mais on va pas refaire le match…
Seule consolation de l'après-midi : ce petit point de bonus défensif qui permet à Bastia XV de maintenir le premier relégable à distance respectable.

En lever de rideau en championnat de France d'Excellence B, Bastia XV et La Valette n'ont pas pu se départager (18-18).

Écrire commentaire

Commentaires: 0