Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'Agenda 21 du pays ajaccien sur les rails

Il sera présenté à la concertation citoyenne dans quelques semaines

Simon Renucci, député-maire de la ville d’Ajaccio, président de la CAPA, Marie-Laurence Sotty vice-présidente  de la CAPA déléguée à l’Agenda 21 et Pascal Miniconi, maire d’Afa et premier vice-président de la communauté d'agglomération du pays ajaccien, avaient convié l’ensemble des élus communautaires à participer vendredi  au séminaire de l’Agenda 21 intitulé de "l’objectif commun à l’engagement de chacun".

Le projet de programme d’actions, émanant des travaux de concertation effectués jusqu’à présent et l’élaboration d’objectifs communs pour le développement durable du territoire, a été présenté aux élus, institutions, associations, syndicats professionnels, entreprises soient 120 personnes engagées dans ce programme. Ce dernier sera à terme proposé aux citoyens.
 Agenda 21
Le 20 septembre 2007, le conseil communautaire avait pris la décision avec les parties prenantes, acteurs sur le territoire, de construire un agenda 21 pour le Pays Ajaccien c'est-à-dire un plan d’actions qui réponde à un projet territorial de développement durable pour le 21e siècle.

L’origine en est l’agenda 21 mondial de 1992 établi par 173 nations lors du sommet de Rio organisé par l’ONU qui avait fixé un programme d’action de 27 principes visant à faire du développement durable une réalité.. C’est un projet global et concret, dont l’objectif est de mettre en œuvre progressivement, et de manière pérenne, le développement durable à l’échelle d’un territoire. Il est porté par la collectivité et mené en concertation avec tous ses acteurs : élus, personnels, habitants, associations, entreprises, structures de l’état, réseaux de l’éducation et de la recherche.
28 réunions, 560 acteurs
L’agenda 21 du pays ajaccien, c’est l’organisation de 28 réunions réunissant plus de 560 acteurs institutionnels qui ont permis la rédaction d’un avant-projet, présenté lors de ce séminaire et qui sera proposé à la concertation citoyenne courant mars-avril.

A cette occasion un grand jeu-concours, à vocation pédagogique, sera organisé, pour sensibiliser et faire participer un maximum de citoyens soucieux de l’avenir de leur territoire.

Il est fondé sur quatre enjeux essentiels : faciliter pour tous l’accès aux biens et services essentiels, vivre ensemble en Pays ajaccien, créer les conditions d’un développement acceptable, et promouvoir la qualité de vie, qui élargiront le regard de chacun sur le territoire, son environnement et son économie, soit 14 défis, 40 actions et 200 mesures. Seront concernés, entre autre, les déchets, les patrimoines bâtis et paysages, les risques naturels, l’énergie, l’économie et les modes de production, le développement urbain et l’habitat, les transports et les modes de déplacements, l’action sociale et la prévention…
                                                                                                                 Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0