Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le Sporting fait le trou…

A la faveur du but inscrit par Khazri, au terme d'une bévue monumentale du gardien visiteur durant le temps additionnel (91e), le Sporting a renforcé sa position en tête de la Ligue 2. Sa victoire sur Reims conjuguée à la défaite de Clermont à Tours lui ont permis de prendre ses distances avec ses poursuivants qui comptent un match de moins mais avec désormais 10 points d'avance sur le quatrième, Troyes, le Sporting  est très proche de la Ligue 1.

C'est un constat :  le Sporting aime les fins de match !
En tout cas il est passé maître dans l'art de faire durer le suspense.
Vendredi soir encore face à Reims, comme cela avait été le cas face à Châteauroux, Le Havre où Monaco où il avait la différence en toute fin de partie, il a récidivé enlevant sur le fil une victoire qui vaut son pesant d'or dans la perspective de course à la montée à laquelle seule une catastrophe, que l'on ne saurait imaginer, pourrait l'empêcher de participer.
Mais comme le disent sagement Frédéric Hantz et ses joueurs, même s'ils lorgnent de plus en plus vers le haut du tableau, il y a encore de la coupe aux lèvres…
Vendredi soir au terme d'une partie qu'il avait bien dominée mais que Reims avait su plus ou moins bien maîtriser, le Sporting a su faire ce qu'il fallait pour aller cueillir les trois poinst de la victoire.
Il est vrai que celle-ci n'a  choisi son camp qu'à la 91e minute alors que Furiani n'y croyait plus, mais qu'elle fut belle et quelle joie pour les 11 000 spectacteurs qui, une fois encore, avaient fait le déplacement du stade Armand-Cesari pour voir le Sporting faire des siennnes.
Sur ce plan ils ont été servis.

En tout cas loué soit Khazri qui, dans une ultime tentative, s'est joué de Agassa celui-là même qui au match aller s'était opposé à toutes les tentatives des joueurs de Frédéric Hantz.
Désormais nous l'avons dit le Sporting est installé au sommet de la Ligue. Il dispose de la meilleure attaque du championnat avec 39 buts, et la meilleure défense avec 29 buts encaissés.
Il ne lui manque plus que le sacre pour faire "tombul"a et dans la foulée du titre de National aller décrocher le Sésame qui mène à la Ligue 1

SC Bastia :

Novaes, Angoula, Mary, Sans puis Choplin (63), Harek, Cahuzac, Rothen, Diallo, Maoulida puis Genest (58e), Khazri, Suarez puis El Azzouzi (79)
Stade de Reims :

Agassa, Tacalfred, Weber, Mandi, Glombard, Tainmont, Ca, Ghisolfi puis Devaux (65}), Ayite, Ghilas puis Saadi (81°), Fauré.

Arbitre M. Vileo

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    LECLERC (samedi, 18 février 2012 17:38)

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/jo_bonavita_sc_bastia.ws

    interview de Jo bonavita