Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Neige : Le temps des désagréments

La Citadelle de Bastia sous la neige : c'est beau. Mais vient maintenant le temps des désagréments. (Photo J.-B. R)
La Citadelle de Bastia sous la neige : c'est beau. Mais vient maintenant le temps des désagréments. (Photo J.-B. R)

La neige, aussi belle soit-elle, ne fait pas que des heureux. Quelques jours après l'important épisode neigeux que vient de connaître la Haute-Corse, les voix du désagrément commencent à monter. De Cardo, De Sorbo-Ocagnano, de la région de Moriani. Du Cap Corse. Voici quelques témoignages parvenus à la rédaction de Corse Net Infos.

La Galère

A Sorbo-Ocagnano, c'est toujours la galère. 1m de neige, dimanche. Notre maison est en contrebas de la route et nous avons toujours énormément de neige qui fond très très lentement. Impossible de dégager un chemin.

La maison est loin de la route (450m environ) et celle-ci est une vraie patinoire. Plus de sel, nous a t-il été dit à la mairie, on attend d'être, à nouveau, livré. Cela fait 4 jours que nous vivons en vase clos. Les services de déneigement qui sont passés dimanche, pour dégager la route, ont complètement bloquer l'accès à la propriété. Impossible d'aller travailler et j'ai bien peur que rien ne soit réglé avant la fin de la semaine. Alors on attend.... le dégel !

 

A l'aide !

Inutile de parler des villages de l'intérieur...

Rendez vous a Cardo ! Mais que font les pouvoirs publics ? La route est seulement dégagée par les rares autos qui circulent, le bus de la ville ne peut pas accéder non plus ! En attendant le dégel, que nous espérons avant Pâques ! Il n'y a qu'une chose à dire : A l'aide !

 

Allo ?

Le samedi 11 j'ai effectué une demande de réparation de ligne téléphonique pour mon père invalide à 100%.  France télécom me donne rendez vous le 13 entre 15 et 18 heures. Quand ils sont arrivés Ils m'ont dit, qu'avec la neige qu'il y avait, il n y avait rien a faire et qu'ils repasseraient après le dégel.

A cette réponse je leur ai demandé de me fournir le matériel nécessaire à la réparation. J'ai donc dû emprunter une grande échelle et l'effectuer moi-même sur la ligne qui est fixée sur un poteau EDF, donc dangereux
je pose la question : est-il normal que cela se passe comme ça et cerise sur le gâteaux qu'ils m envoient un message sur mon portable en m'informant que ma ligne était… rétablie ?

 

Et le pain ?
Je vis seule dans une maison un peu en retrait d'un hameau d'une commune du Cap Corse . J'ai entendu dire à beaucoup de monde que la solidarité avait joué à fond un peu partout et dans toutes les communes. Et que les boulangers n'avaient pas été les derniers à y contribuer. Chez moi, je n'ai pas encore vu de boulanger et s'il n'y avait eu quelques personnes du village…  Mon boulanger, dont je suis la cliente depuis plusieurs années, m'a laissée  à mon triste sort. Abandonnée, et sans le moindre morceau de pain !

Écrire commentaire

Commentaires: 0