Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Hantz :" Mes perspectives d'avenir sont à Bastia"

Mercredi en début de soiré près de deux-cents personnes ont assisté à la réunion publique organisée avec le staff technique et les joueurs du Sporting dans la salle des Fêtes de Biguglia, qui c'est à souligner, a été mise à la disposition du club gratuitement par le député-Maire de la commune Sauveur Gandolfi-Scheit qui était d'ailleurs présent au côté du public. Remerciements que ne manquaient pas de renouveler le responsable de la communication du club Mathieu Césari.

En ouverture de cette réunion, ce dernier remerciait aussi le nouveau partenaire du club, la Corsica Ferries avec lequel un travail considérable a été fait pour permettre à huit-cents supportersde pouvoir partir à Monaco lundi prochain.
Prenant la parole pour pratiquement toute la soirée, Frédéric Hantz tenait d'abord à présenter l'ensemble de son staff (Ray, Tavenot, Née, Bouillot et Sekli pour la partie technique, Meunier, Fillipi, Bondet-Labory, Brochet, Guidicelli pour la partie médicale et Bonavita, Vasta, Négroni et Monti pour la logistique et la communication).

Avant de se voir poser des questions, le technicien remerciait aussi les supporters pour leur mobilisation sans faille depuis son arrivée. « J'ai été très surpris samedi dernier de voir autant de monde au stade, alors qu'il faisait un temps à ne pas mettre un Corse dehors. Je crois que les joueurs cherchent leur détermination lorsqu'il voient toute la mobilisation autour d'eux », appréciait Frédéric Hantz.
Vint alors l'heure des questions des membres du CSB.

La première, celle que tout le monde attendait, fût posée Anthony Agostini et concernant l'avenir de Frédéric Hantz à la tête du club.

"La volonté commune de continuer ensemble"

Le coach répondait sans langue de bois : « En Mai 2010, j'ai signé deux ans car le règlement en National impose à un entraîneur détenteur du DEPF de ne pas signer un contrat qui excèdeles deux ans. Donc à la fin du mois de mai prochain je serai libre. Nous avons discuté avec les dirigeants de cette question il y a quelques semaines et bien que nous nous ne soyons pas entendus sur certaines conditions, il a été convenu de laisser cette question de côté durant les trois mois qui viennent afin de nous concentrer pleinement sur le sportif. Mais je préfère rassurer tout le monde, les perspectives d'avenir de mon staff et moi-même, je les vois à Bastia. J'ai la confiance de mes dirigeants, nous avons la volonté commune de continuer ensemble, je ne vois pas ce qui pourrait venir enrayer la machine ».
C'est on ne peut plus clair.

Le cas Khazri
Evoqué, aussi, le cas de Khazri
« Les négociations entre le joueur et le club se poursuivent, si parfois j'ai été aussi pointilleux avec lui c'est parce qu'il faut que les choses soient claires. Il est important qu'il prolonge dans les semaines qui viennent. Après selon l'avenir sportif du club, nous verrons si le joueur part ailleurs et à ce moment-là, nous pourrions le vendre afin de permettre au club de récupérer de l'argent sur le transfert » soulignait Frédéric Hantz sur ce sujet.
Présent également à Biguglia,, Khazri s'est également exprimé sur son avenir: « Ma volonté est de prolonger, nous discutons avec les dirigeants pour que cela se fasse rapidement. En revanche, si le club venait à monter en Ligue 1 à l'issue de cette saison, je resterai au club car j'ai envie de découvrir cette division avec mon club. » Voilà qui a le mérite de clarifier les choses.

Frédéric Hantz usa d'un clin d'œil pour clore le sujet : « Aujourd'hui nous fêtons deux anniversaire. Celui de notre Président qui fête ses 45 ans et justement celui de Khazri qui fête ses 21 ans. Ces deux personnes sont donc faites pour s'entendre à merveille.... »
Neufs joueurs libres en Mai
Etait ensuite abordée la question des joueurs qui arrivent en fin de contrat au mois de Mai prochain.

Comme vous l'indiquait Corse Net infos dans un précédent article, ils sont au nombre de neufs. Novaes, Sanaia, Sans, Choplin, Mary, Suarez, Robail, Periatambée et Khazri. « Comme pour mon staff, leurs cas sera abordé à la fin de la saison. Ça ne nous empêche pas de commencer les discussions, mais les décisions seront prises après le dernier match du 18 mai » indiquait Frédéric Hantz.
Décès de Claude Cahuzac
Avant d'aborder la formation, Antony Agostini reprenait la parole pour annoncer les décès d’un supporter du Sporting vivant sur le contient. Âgé de 79 ans, Louis Bicchieray, n’hésitait pas à arpenter la France entière pour aller soutenir ses couleurs.  Autre décès, celui de Claude Cahuzac qui n’était autre que le fils de Pierre Cahuzac l’ancien coach Bastiais, mais aussi l’oncle de l’actuel capitaine du club Yannick Cahuzac. C’est dans avec émotion que la salle leur rendait hommage.

Formation

Avant le dernier point de discussion - le volet « formation » - Hantz le coach est revenu sur la défaite du Sporting à Clermont après qu'un supporter l'ait interpellé sur ce match en évoquant selon lui « le manque de physique » pour expliquer cette défaite, Frédéric Hantz y voyait lui un problème de mental. « Je pense que ce match c'est mentalement que nous l'avons perdu. Durant la partie, nous avions eu plusieurs périodes de déconcentration en un laps de temps très court et on sait qu'à ce niveau, ça se paie cash ! C'est ce qu'il nous faisait défaut également en début de saison lors de nos défaites à Reims, Troyes, Laval. Cependant, je suis assez satisfait de notre capacité de réaction lors de la rencontre suivante contre Troyes. Les joueurs ont pris conscience qu'il fallait être constant du début à la fin du match »,  soulignait le coach.
En ce qui concerne la formation, les dirigeants ont leprojet, de faire intégrer à l'équipe professionnelle à plusieurs joueurs Corses évoluant dans le centre de formation du Sporting.

A ce sujet, Pierre-Marie Geromini le président, reconnaissait « la difficulté » du projet, tout en ciblant parmi les possibilités, la génération 1994 au sein de laquelle plusieurs éléments de qualité y font leur classe. Pour Frédéric Hantz, il est primordial de souligner la « bonne intégration  des joueurs du Continent en arrivant à tisser des liens avec les supporters malgré qu'ils ne soient pas Corses."
C'est avec une détermination sans faille et gonflée à bloc pour la dernière ligne droite, que joueurs, staff et supporters, mettaient fin à la réunion après un peu plus d'une heure de débat.

                                                                                                                   André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 0