Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Coupe de France : Le GFCOA en quarts de finale

Une but de Verdier sur pénalty puis un second de l'inévitable Colloredo juste avant la pause et le tour était joué : le GFCOA obtenait son billet pour les quarts de finale de la coupe de France ce qui ne lui était plus arrivé depuis vingt ans, Dès lors Fanfan Tagliaglioli, le président du Gazelec, ses joueurs et Mezzavia pouvaient laisser éclater leur joie.

Mais où va donc s'arrêter le GFCOA ?
Mercredi soir après Toulouse et Troyes notamment, c'est la belle équipe de CFA de Drancy qui a essayé de se dresser devant le Gazelec, mais en vain.
Les "Diables rouges", à l'image de leurs devanciers sur cette même pelouse, ont fait ce qu'il fallait pour se débarasser de la formation de la région parisenne qui ne manquait pourtant pas d'arguments.
Mais qu'à cela ne tienne les partenaires de Poggi ont su faire preuve de patience avant de trouver par deux fois le chemin des buts adverses en l'espace de moins d'un quart d'heure.
La première fois à la 32e quand Verdier transforma de bien belle manière le pénalty accordé à l'arbitre au capitaine Poggi.
Puis une seconde un peu avant la pause par l'intermédiaire de l'inévitable Colloredo.
Paré de "rouge et blanc" comme à ses plus beaux jours Mezzavia ne boudait pas son plaisir et voyait se profiler à l'horizon de cette belle soirée le quart de finale tant souhaité.
Mais il fallut patienter encore quarante cinq minutes au cours desquelles ce fut Drancy qui se montra le plus dangereux à deux rerpises et presque coup sur coup, mais les deux magnifiques tentatives des visiteurs étaient anihilées par un Restello des grands soirs qui renvoya ainsi à leurs chères études les pensionnaires du CFA.

Mais on doit cependant à la vérité de dire que le GFCOA avait eu, par l'intermédiaire de Poggi, l'occasion d'ôter toutes leurs illusions aux visiteurs mais en ne contrôlant pas sa reprise il permit à la rencontre de garder un soupçon de suspense jusqu'au coup de sifflet final.
Nanti de son précieux Sésame le GFCOA pouvait dès lors se laisser aller à sa joie et attendre sereinement le tirage au sort des quarts de finale où il a rejoint Valenciennes, Rennes, Lyon et Montpellier en attendant les résultats de Quevilly-Orléans, Dijon-PSG et Bour Peronnas-Marseille !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    squarcini maryse (mercredi, 08 février 2012 23:49)

    bravu a voi GFCOA...a vittoria e a nostra ! COMME Y A 20 ANS !forza gazelec ! attendons tirage maintenant dimanche 19 fevrier !