Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Nouveau logo de la CTC : Les lauréats récompensés

Dominique Bucchini, président de l’Assemblée de Corse et François Deperetti, directeur du cabinet de Paul Giacobbi, président du conseil exécutif et député de la Haute-Corse, ont présenté mercredi le nouveau logotype de la CTC à l’Hôtel de Région. Artistes, étudiants insulaires et agences de communication avaient participé avec enthousiasme à cette aventure picturale où devait figurer, à la demande de l’Assemblée de Corse la tête de Maure très importante et symbolique. 167 projets  ont été proposés du 30 juillet au 21 octobre 2011 via le site internet de la CTC et 17 projets avaient été retenus grâce aux 24 748 votes des internautes.

Le jury, composé de membres de l’Assemblée de Corse, du CESC, de professionnels des secteurs de la communication, de l’histoire, des arts plastiques et de la culture,  en a sélectionné 10 et demandé aux 6 premiers de parfaire leur proposition initiale. C’est le 15 décembre 2011 que le jury a décidé d’adopter le projet de logotype de l’association AWAKA  dont l’objet est la production, la réalisation, la diffusion et la vente d’œuvres artistiques. Ces quatre artistes plasticiennes sont d’anciennes étudiantes en Art à l’université de Corse, travaillant et résidant en Corse.
Ce logo est né à partir de la stylisation du nœud du bandeau à l’arrière de la tête de Maure. Cette stylisation évoque le territoire Corse et dessine trois courbes qui symbolisent les bancs de l’hémicycle de l’Assemblée de Corse, les cultures en terrasse et des ondes qui se propagent depuis l’hôtel de région.
Trois objectifs étaient ciblés : représenter et identifier la Corse et les Corses par les contours de l’île et la tête de Maure, montrer les champs d’action de la CTC comme l’aménagement du territoire (cultures en terrasse), et son rayonnement vers l’extérieur (ondes). Le troisième objectif était d’allier tradition et modernité par les couleurs et la police de caractère au design contemporain.
L’ensemble des lauréats au concours ont été également récompensés de 1 000 euros pour leur réalisation.

Écrire commentaire

Commentaires: 0