Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'humeur de Claudie

Depuis quelques jours un suspens insoutenable, hitchcockien même, nous tient tous en haleine. La vérité si je mens 3 aura-t-il le même succès que les précédents ? Ou peut-être, Jean Dujardin aura-t-il l’oscar du meilleur acteur ? Ou alors Rachida Dati est-elle amoureuse de Vincent Lindon ? Non, mauvaise pioche…

                                  L'Humeur de Claudie MAMBERTI

La question qui nous turlupine au point de perturber notre sommeil est … roulement de tambour … : Marine Le Pen aura-t-elle les 500 signatures ? Je rajouterais : que se passerait-il si elle devait renoncer à se présenter ? A droite et à gauche on trouverait cette situation ubuesque et injuste, en tout cas c’est leur discours devant les médias, l’opinion est sur la même ligne. Bref, sa non-candidature serait mal perçue par l’ensemble des français. D’autant que Dupont-Aignan et Cheminade (vous ne le connaissez pas, rassurez vous moi non plus) auraient eux leur quota de parrainage.  Can Can Can Cantona s’en approcherait également… Cela ressemblerait effectivement à un déni de démocratie, vis-à-vis, paradoxalement,  d’une élue à qui l’on reproche précisément son côté antirépublicain. Et tout est là en réalité. Parce que, de deux choses l’une, ou elle représente un parti soucieux de la démocratie et sa légitimité est évidente, ou l’on estime qu’elle est l’héritière de thèses dangereuses et antidémocratiques et auquel cas le FN n’a rien à faire dans le paysage politique Français. Pourtant, tout a été inventé pour l’évincer, et de plusieurs manières depuis que Mitterrand l’a fort habilement renforcé pour diviser la droite. En effet, la suppression de la dose de proportionnelle l’élimine de facto  de toute représentativité parlementaire nationale et en 2007, en osant parler de la France et de la fierté d’appartenir à la nation, Nicolas Sarkozy avait rallié à sa cause bon nombre d’électeurs lepenistes.  Mais aujourd’hui la donne est différente, d’abord MLP a envie d’être aux commandes, elle veut le pouvoir contrairement à Jean-Marie Le Pen, elle est bien plus haut dans les sondages que son père, ensuite la crise de la zone euro lui confère une crédibilité en matière sociale et économique et surtout dans le domaine de la sécurité, Sarkozy, à tort ou à raison, a perdu

la main...

Elle a tout pour inquiéter le pouvoir en place, certains la voient déjà au second tour contre François Hollande. Donc, des voix s’élèvent de-ci de-là pour dénoncer une pression du gouvernement à l’endroit des maires dont les velléités d’accorder leur signature à MLP seraient de plus en plus fortes. On a le droit, cependant, de penser qu’il s’agit tout simplement d’intox, la famille Le Pen nous a déjà fait le coup plusieurs fois.
Mais imaginons un instant que ce soit vrai et que d’ici le 16 mars, date de clôture des inscriptions, la crainte de la candidate soit avérée. Elle n’aurait aucun recours, la règle est la même pour tous, donc sa vengeance pourrait être terrible. La principale victime serait bien entendu le président de la République, responsable à ses yeux de fusiller électoralement les élus prêts à signer. Après un grand discours de victimisation, elle appellerait à voter contre Sarkozy, banal, mais au-delà du vote "anti", elle pourrait proposer à ces électeurs de voter "pour"…. Bayrou. Pourquoi me direz-vous? Le calcul est pourtant simple, cela lui permettrait de faire d’une pierre deux coups : en faisant voter Bayrou elle peut éliminer dès le premier tour son ennemi juré, et au second, une fois le face à face installé, Bayrou-Hollande, le chef du Modem pourrait avoir la peau du candidat socialiste dont le programme en faveur des immigrés est un vrai cauchemar pour le FN. Je n’ose imaginer sa joie, au soir du 6 mai, si elle pouvait infliger pareille humiliation aux représentants de l’establishment, comme disait son père. L’ « UMPS » out ! Bon, on se calme, nous n’en sommes pas là, mais si ma mémoire est bonne,  ne disait-elle pas : « Si je me présente Sarkozy a toutes les chances d’être battu mais si je ne me présente pas il sera battu ». Info ou intox ? Quand je vous disais que le suspens est à son comble….


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Claire Bastini (jeudi, 02 février 2012 12:19)

    Ma chère Claudie, merci pour vos "humeurs" que je lis toujours avec beaucoup de plaisir. Si la France est une démocratie alors Marine Le Pen doit avoir ses 500 signatures. Peu importe que l'on adhère ou non à ses idées, le FN doit être représenté aux présidentielles tout comme l'est l'extrême gauche. Les sondages montrent bien que de nombreux français la soutiennent. Alors vous allez me dire "oui mais bon les sondages..." Oui mais quand même! Nos maires préfèrent signer pour un Cheminade qui aura 0,2% des voix. C'est aberrant!

  • #2

    claudie mamberti (jeudi, 02 février 2012 14:37)

    Bonjour Claire, merci de me lire. J'évite, dans mes chroniques, d'intégrer des injonctions ou des idées personnelles, j'essaie de garder un ton décalé et léger. Votre commentaire est pertinent et plein de bon sens mais je crois savoir que ce sera très compliqué pour MLP d'avoir les 500 signatures, pour une fois c'est pas du bluff... Cordialement....