Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

4L TRophy : Des Ajacciens dans la course

Deux jeunes Ajacciens  - Romain Rogé et Cédric Rémy - s'élancent à la mi-Février sur le parcours de la quinzième édition du 4L Trophy. Dans le cadre de ce projet, les deux étudiants, l'un en horlogerie, l'autre en master d'énergétique et énergie renouvelable, ont créé l'association CorsicAiutu soutenue par l'université de Corte et ont obtenu la bourse "Ghjuvanni in mossa" attribuée par la Collectivité territoriale de Corse.

Le 16 février s'élancera la quinzième édition du 4L Trophy. Pour cette année 2012 plus de 2 500 jeunes étudiants de moins de 28 ans, à bord de Renault 4L se mesureront au désert marocain pour une course humanitaire. En effet chaque équipage se doit d'amener 2 sacs remplis de fournitures scolaires dédiés aux populations défavorisées ainsi que 10 Kg de denrées alimentaire destinés, eux, à la Croix Rouge France française.

Un chèque sera également remis par chaque équipage à l'organisation du rallye raid pour aider à la création d'une école.

Aujourd'hui la renommée internationale de l'épreuve n'est plus à démontrer.
Savez-vous qu'elle a démarré il y a quinze ans avec 3 équipages? Et qu'en 2011 le 4L Trophy a réussi l'exploit de réunir plus de 1 200 4L ainsi que 82 tonnes de fournitures scolaires acheminées par plus de 2 500 étudiants participants ?
Puis au fil des années d’autres actions éco-citoyennes et humanitaires se sont greffées au 4L trophy.
Autant dire que le challenge attire chaque année toujours autant plus d’étudiants venus de toute l’Europe. S’ajoutent sur le circuit plus de 450 bénévoles ; médecins, mécaniciens entre autres.
A savoir aussi qu'en moyenne le rallye revient à 9 000 euros par équipage, Pourquoi une telle somme ? Il faut compter les 3 100 euros pour les frais d’inscription (qui financent principalement l’organisation du raid), la préparation du véhicule, et autres les dépenses d'équipement, l'assurance, l'essence...
Les équipages, composés de deux jeunes, s'affrontent non pas à coup de chrono, mais grâce à leur sens de l'orientation avec à bord un road book, une boussole et une carte (les GPS sont interdits). Le classement général se fait en fonction du nombre de kilomètres parcourus lors d'une spéciale, l'équipage ayant fait le moins de kilomètres remporte l'épreuve.
Romain Rogé et Cédric Rémy se lancent avec une belle motivation dans cette cause humanitaire. Dans le cadre de ce projet, les deux étudiants, ont obtenu, nous l'avons, vu, la bourse "Ghjuvanni in mossa" attribué par la Collectivité territoriale de Corse. Mais  Romain Rogé et Cédric Rémy tiennent aussi à remercier chaleureusement les nombreuses entreprises privées qui ont permis au pojet de se réaliser.
On citera ANACMO, ACTI, Mecaservice, Nord Motors, Mode in Corsica avec "les tongs corse", Espace Piscine, SNCM, Wartsila, Rivelazionekrea, GPBC, Abb turbo et compresseur, CINED, Resine Application Corse, Jouet Club, Corse Echappement, Baléomat, Prosperafutura, Euro-Nettoyage, AMS, BOM, SODECO, Emerson, Cyrnos Industrie, Marine Dreedge, Petracumpac, Bonne-Heure.
L'association CorsicAiutu tient aussi a remercier le mécanicien de l'équipage, Marc Remy et la secrétaire-trésorière Marilou Remy sans lesquels rien n'aurait été possible.

Écrire commentaire

Commentaires: 0