Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L2 : Le Sporting chute à Clermont

Maoulida encore un but
Maoulida encore un but

Stade Gabriel-Montpied de Clermont
Clermont Foot 2 :  SC Bastia  1: 1 – 1 (mt)
Buts : Maoulida (23e) pour Bastia. Dembele (45e +3) et Morel (74e) pour Clermont
Expulsions :  Landre (8e) pour Clermont. Khazri (50e) pour Bastia
Arbitre : M. Desiage assisté de MM. Grosbiost et Biez
Délégué : M. Martin
Clermont Foot :
Farnolle, Fomen, Avinel, Moullec, Landre, Salze (cap), Esor, Bayod, Alessandrini, Dembelle, Rivière
SC Bastia :
Novaes, Angoula, Mary, Harek, Choplin, Periatambée, Cahuzac (cap), Genest, Maoulida, Khazri, Suarez

C’est dans une ambiance fraîche et neigeuse que s'est disputée cette rencontre entre le leader et son dauphin. Devant 7 000 spectateurs, les deux équipes diminuées de chaque côté, tentent malgré tout de faire le jeu. 

Le match s’emballe rapidement. Le Sporting se signale par un coup-franc de Khazri qui ne donne rien. Puis c'est à l’arbitre de se mettre en évidence en infligeant un carton rouge direct pour le joueur Clermontois Landre à la suite d'un tacle les deux pieds décollés sur Harek qui fort heureusement peut reprendre sa place. Et avec cette supériorité numérique, les Bastiais se retrouvent revigorés se créant plusieurs occasions très franches dont celle orchestrée par Suarez qui échoue face à Farnolle.  Malgré un corner, les Auvergnants se montraient peu dangereux.

Et le Sporting ouvre le score au meilleur moment. Sur un centre de Khazri, Maoulida d’un magnifique tir excentré, loge son ballon en pleine lucarne. Imparable pour Farinolle.
Face à des Clermontois  très accrocheurs et parfois agressifs, les insulaires ne se précipitent pas et font tourner le ballon.  Durant les dix dernières minutes, les Clermontois tentent de se refaire une santé. Rivière se crée une occasion en parvenait à lober Novaes, mais le ballon ne rentre pas dans les buts. Le Sporting a aussi l’occasion de faire le break juste avant la pause. Bien lancé par Khazri sur le côté droit, Maoulida  pénètre dans la surface de réparation mais choisi de frapper plutôt que remettre en retrait pour Suarez et Khazri à l’affût. Dans le temps additionnel, Clermont obtient un coup-franc. Tiré en force par Fomen, le mur Bastiais contre, mais sur la seconde tentative de ce même Fomen, Dembele crucifie Novaes.
Une erreur payée cash !

Les Auvergnats réduits à dix et pratiquement inexistants en première période, reviennent donc au score au meilleur moment. Une première erreur défensive bastiaise payée cash !
Et la seconde période débute de la même façon que la première. Chaude et agressive des deux côtés ! Très rapidement, Khazri "pête totalement les plombs" alors que le Sporting semble bien maîtriser les débats. Taclant très méchamment l’attaquant Clermontois Alessandrini, l’international Franco-Tunisien est logiquement exclu. Les deux équipes sont donc réduites à dix.
Dès lors, le match baisse en intensité. Les Bastiais tentent malgré tout de construire avec Maoulida et Suarez, mais sans succès.

Et alors qu’il ne se passe pas grand-chose, c’est Clermont qui allait se retrouver en tête en profitant d’une erreur adverse à un quart d’heure de la fin. Morel  récupérait un ballon mal dégagé par la défense insulaire, et crucifiait Novaes d’un tir qui touchait le poteau avant de finir au fond des filets. Les Bastiais malgré quelques incursions et tentatives, n’allaient plus revenir.

Fin de série
Après quatre victoires consécutives en championnat, la série s’arrête chez le leader. Mais compte tenu des occasions que le Sporting s’est procuré en première période, l’avantage, à la pause, aurait pu (dû) être plus large qu’un score de parité… Lâchant prise après l’exclusion totalement justifiée et bête de Khazri, les joueurs de Frédéric Hantz s’inclinent donc  à cause d’un gros manque de concentration en défense.
Cette défaite ne remet certes rien en cause, puisque le SCB reste sur le podium, mais c’est surtout la physionomie du match qui risque de laisser beaucoup de traces dans les têtes. N'est-ce pas au moement où il reprenait le match à son compte, en début de seconde période, que le SCB s'est retrouvé handicapé par ce tacle très méchant et totalement incompréhensible de Khazri?
Il faudra à présent relever impérativement la tête samedi prochain à 14h30 à Furiani contre Troyes.
                                                                                                                     André CARLI

Frédéric Hantz : « Se servir de cette défaite pour avancer...»

Quelques heures après la défaite du Sporting chez le leader de Ligue 2 Clermont, le coach Bastiais Frédéric Hantz est revenu sur le revers de son équipe qui est le premièr depuis deux mois. Si rien n'est dramatique compte tenu de la position des Bastiais au classement (3e), le coach insulaire livre dans un entretien, les raisons  qui – selon lui – dont entraîné  la défaite de son équipe.
- L'analyse de la défaite
«  Quand on ne gagne pas ce genre de match, c'est qu'on ne mérite pas d'être premier du classement. Malgré tout dans le jeu il y a eu de bonnes choses, on mène 1-0 on doit mener 2-0... Le haut du tableau se joue à des différences. Les buts que l'on encaisse, sont je pense dû à l'expérience que l’on n’a pas encore forcément à ce niveau. Le geste de Khazri est un manque de contrôle. »
- Le jeu de Clermont en première période
« Oui, en menant 1-0, on aurait très bien pu tenir ce score jusqu'à la fin en pratiquant un bon jeu et une bonne maîtrise. Sur cette rencontre, le seul regret que j'ai c'est d'avoir perdu ce match. Mais sur le scénario du match, le manque d'expérience nous a empêché de réaliser les bons gestes et les bons choix à des moments clés. Notamment cette erreur qui nous payons cher sur la fin. Bravo donc à Clermont pour son expérience. Quant à nous, et bien servons-nous de cette expérience supplémentaire pour gérer au mieux le prochain match samedi prochain. »
- La confiance de l'adversaire
«  C'est une victoire très importante pour Clermont, compte tenu de sa performance contre nous qui étions second avant ce match. Dans un déroulement de match pas facile pour eux, cette victoire leur a permis d'engranger de la confiance supplémentaire pour la suite. Quant à moi, je ne suis pas surpris des qualités de cette équipe, depuis le début de saison je la place parmi les grand favoris quant à l'accession. Maintenant en ce qui concerne mon équipe, c'est dommage de perdre ce genre de partie, on aurait pu l'emporter, mais j'espère que l'on corrigera cela au prochain match et pour le mois de février qui s'annonce tout aussi important (réceptions de Troyes et Reims et déplacement à Monaco).»
- Les tensions avec Der Zakarian pendant le match
«  Rien de très grave. Michel (Der Zakarian) sort souvent pendant les matchs de sa zone technique. Après une faute sur l'un de ses joueurs qui se trouvait près de mon banc de touche, il est venu dans ma zone technique, donc je lui ai dit gentiment de retourner dans sa zone. Il m'a répondu qu'il était venu prendre des nouvelles de son joueur, mais je lui ai répondu que les deux kinés s'occupaient de lui et qu'il ne paraissait pas mourant... Mais sinon hormis ce fait de jeu qui fait partie du piment dans un match de football, les choses se sont arrangées à la fin de la rencontre. »
- Les excuses de Whahbi Khazri
Auteur d'un très mauvais sur l'attaquant de Clermont Alessandrini, Whahbi Khazri s'est excusé quelques minutes après la rencontre : « Je fais une erreur bête et je suis fautif. Même si je ne crois pas que je mérite le carton rouge, je suis conscient que je pénalise mon équipe et mon club cet après-midi à travers une réaction que je n'aurais pas dû avoir. Maintenant, il serait judicieux que l'arbitre réfléchisse à ce qu'il a dit et ce qu'il a fait... »

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    SEB (dimanche, 29 janvier 2012 23:02)

    Réaction de Jo bonavita

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/infos_sc_bastia.ws