Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Coupe de France : Pas de miracle pour le Sporting

FC Valenciennes 3 :   SC Bastia 1 : (1-1 mt)
Stade du Hainaut de Valenciennes
Arbitre : M. Castro assisté de MM. Viala et Durussel
Délégué : M. Mannino
Buts : Rothen (26e sp) pour Bastia. Kadir (29e  et 60e) et Danic (58e) pour Valenciennes
FC Valenciennes :
Penneteau, Mater, Gil, Rafaël, Ducourtioux, Sanchez, Danic, Kadir, Cohade, Pujol, Aboubakar
SC Bastia :
Novaes, Cioni, Marque,, Sanaia, Rothen, Choplin, Vincent, Genest, Robail, Maoulida, Suarez

Le SCB est tombé à Valenciennes. La logique a donc été respectée. Mais…
Pour cette rencontre, Frédéric Hantz avait comme prévu choisi de faire tourner son effectif. Ainsi, Choplin était replacé au milieu de terrain en lieu et place de Cahuzac malade, alors qu’en défense, faisaient leur apparition. Sanaia à gauche à la place de Harek et Cioni à droite en remplacement d’Angoula. Sans et Marque avaient été choisi pour la charnière centrale.
Et durant les vingt premières minutes, les Bastiais souffraient. La défense avait besoin de trouver des automatismes. Malgré plusieurs occasions des Nordistes, les Bastiais tenaient plutôt bien le cap. Le Sporting allait sortir de sa réserve quelques minutes plus tard. Bien servi par Genest, Maoulida se retrouvait seul face à Penneteau, mais son but n’était pas validé suite à une faute de main sur le contrôle.

Malgré cette action ratée, les Bastiais n’allaient pas baisser les bras. Rothen s’élançait seul au milieu de terrain et choisissait de frapper mettant par la même occasion Penneteau en difficulté. Puis le Sporting allait ouvrir le score juste avant la demi-heure de jeu. Maoulida dans la surface était accroché. L’arbitre désignait le point de pénalty. Rothen en confiance depuis son but contre Le Havre en milieu de semaine, trompait Penneteau.

Le SCB semblait à ce moment-là idéalement lancé dans cette rencontre. Mais malheureusement, le pire allait arriver !
Dans un premier temps, Valenciennes égalisait assez rapidement par l’intermédiaire de Kadir à la 29e minute. Puis quelques minutes après son but, Rothen décidément très en vue, recevait un carton jaune. Puis dans la foulée, l’arbitre sortait un second carton qui se transformait en rouge ! Des contestations répétées du joueur Bastiais seraient à l’origine de cette expulsion. En plus du regret de devoir laisser ces partenaires à dix pour le reste de la rencontre, c’est surtout pour le match de championnat très important face au leader Clermontois samedi prochain que Rothen ne pourra sera également absent.
En début de second période, Frédéric Hantz opérait un changement au sein de sa formation. Mary remplaçait Vincent. Un changement tactique suite à l’expulsion.  Mais malheureusement les Bastiais ne garderont pas espoir trop longtemps. Dès l’entame, les Valenciennois remettaient la pression sur les insulaires. Et Danic profitait d’une mauvaise relance de Sanaia pour inscrire le second but. Dans la foulée, Kadir très en verve allait inscrire un troisième but et plier définitivement le match. Avec deux buts de retard et une infériorité numérique, les Bleus tentaient au cours de la dernière demi-heure de la rencontre, de ne pas encaisser d’autres buts. 

Malgré la défense « new-look » les joueurs de Frédéric Hantz réussiront cette mission. De leur côté, les Nordistes se contentant de gérer tranquillement cette avance sans véritablement se montrer dangereux.

Bastia quitte donc la Coupe de France la tête haute. Perdre chez une très bonne équipe de Ligue 1 dans son enceinte n’est pas en soi une catastrophe.

En revanche, revenir avec un joueur expulsé (en l’occurrence Rothen) qui ne pourra pas jouer face au leader Clermontois samedi prochain, c'est incontestatblmeent un coup dur pour le Sporting.
Désormais, place au championnat et à la lutte pour la montée en Ligue 1 !
                                                                                                                     André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 0