Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Un livre surprenant : OVNIS dans le ciel Corse

On est frappé, lorsque l’on aborde le phénomène O.V.N.I., par la constance de ces «apparitions» dans l’histoire de l’humanité et l’on en retrouve la trace depuis que l’homme a accédé à la connaissance. Des fresques du néolithique jusqu’à aujourd’hui sur les cinq continents, il ne se passe un jour sans que quelque part dans le monde une nouvelle manifestation du phénomène soit signalée. Même dans des textes sacrés des religions on retrouve leurs traces.

Vues au travers du prisme de notre intelligence ces « apparitions » apparaissent mythiques, faute d’explication rationnelle. Il y a peu, avant l’ère technologique on leur attribuait une signification religieuse. De nos jours ce n’est plus le cas et les organismes « officiels » nient farouchement l’existence de ces mystérieux objets volants en cherchant des explications qui se veulent rassurantes : rentrées dans l’atmosphère de météorites ou débris de satellites artificiels, phénomènes météorologiques et même manifestations hallucinatoires et affabulations. Ces explications, si elles peuvent s’appliquer à quelques cas isolés ne peuvent l’être pour les millions de cas rapportés depuis la plus haute antiquité. Dans la première partie du livre, la manière orientée dont a été traité le phénomène par les commissions qui se sont succédées, nous fait comprendre que la peur de ce que l’on ne comprend pas justifie le fait qu’on le nie (Syndrome de l’autruche qui cache sa tête dans le sable pour ne pas voir le danger, pensant que ça va le faire disparaître !) Dans la conclusion, l’explication nous est apportée : Si une intelligence se trouve derrière le phénomène, nous ne sommes pas à même de la comprendre et encore moins d’avoir un contact d’égal à égal. Nous viendrait-il à l’idée d’établir un contact avec une fourmi ou une abeille, animaux pourtant dotés d’une certaine organisation sociale ?

Christophe Canioni : "Il ne faut pas négliger ce sujet"

- Christophe Canioni, Vous êtes éditeur, qu’est-ce qui vous a poussé à écrire un livre sur les objets volants non identifiés ?
- C’est un sujet qui m’intéresse depuis mon adolescence et à l’occasion d’une nouvelle collection que j’ai appelée « Mythe et phénomènes étranges » j’ai eu naturellement l’idée de commencer cette série par un ouvrage sur les O.V.N.I J’ai choisi la Corse pour ce premier livre parce qu’il n’avait jamais été abordé sous cet aspect, j’ai donc choisi d’écrire OVNIS dans le ciel Corse.
- Votre livre tranche avec nombre de publications fantaisistes qui décrédibilisent le phénomène plus qu’elles ne l’accréditent ?
- Ce que j’ai voulu éviter en écrivant ce livre c’est de tomber dans le sensationnel en ayant choisi des témoignages crédibles et de reprendre des théories loufoques en m’attachant à l’aspect scientifique du phénomène. Mon but est de faire un travail sérieux, il s’est appuyé sur une riche documentation notamment auprès des auteurs anglo-saxons, des militaires, et de chercheurs dignes de foi. Mon but est de dire au lecteur : Il ne faut pas négliger  ce sujet. Je vous apporte une preuve parmi d’autres « le rapport COMETA » établi par des scientifiques et des militaires dont la conclusion était qu’il s’agissait, sans que l’on en ait la preuve formelle, d’engins d’origine extraterrestre pilotés par des humains ou des robots. J’ai voulu faire un travail sérieux.
- En lisant le livre j’ai découvert avec étonnement que la Corse était de loin le département Français y compris les DOM-TOM par la fréquence des manifestations. Quelles réflexions vous amènent cette constatation ?
- Vous parlez sans doute du travail édité par le G.E.P .A.N  qui n’apporte pas de conclusions mais  se livre à une étude statistique (Superficie, nombre d’habitants, nombre de cas observés) qui précise que la fréquence des manifestations dans l’île est de beaucoup supérieure à celle des autres régions Dom Tom  compris.
La première partie « L’enquête » est  très documentée avec de nombreuses références, copie de documents officiels et photos. Vous citez à plusieurs reprises le G.E.I.P.A.N (Groupe d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés) Pouvez-vous me parler de votre travail de recherche et de documentation et du temps nécessaire à la réalisation de cet ouvrage  ?
- La rédaction de cet ouvrage m’a pris plus d’un an et demi pour des recherches, des rencontres avec des personnes ayant travaillé au sein du GEPAN, des enquêteurs et des témoins. J’ai cherché à apporter aux lecteurs des informations solides et surtout documentées.
- La seconde partie  est constituée de témoignages, parfois insolites, souvent troublants, parlez-moi de votre travail d’enquêteur ?
- La plus petite partie des témoignages provient soit d’ouvrages, soit de récit publiés sur internet, après en avoir vérifié la crédibilité. La plus grande partie provient de témoignages que j’ai moi-même recueillis, cela n’a pas été toujours facile. Dès la sortie du livre j’ai reçu un nombre important de récits de personnes qui me contactaient pour me parler de leur propre expérience alors qu’elles s’étaient tues jusque-là par crainte de ne pas être prises au sérieux. Certains récits étaient très intéressants
- La dernière partie réservée aux commentaires et analyses laisse le lecteur que je suis rêveur. Vous  nous invitez à un voyage « inconcevable pour un esprit humain » et si j’ai bien intégré vos conclusions : Nous ne pouvons comprendre le phénomène O.V.N.I car nous avons un million d’années de retard d’évolution sur nos visiteurs, est-ce que je me trompe ?
- Pour reprendre ce qu’a dit un grand physicien américain, Michio Kaku, spécialiste de la théorie des cordes et futurologue ; Je ne crois pas que nos visiteurs extraterrestres aient quelques centaines, voire quelques milliers d’années d’avancent sur nous, comme le pense la plupart des scientifiques, j’imagine qu’ils ont un million d’années d’avance. Il faut 3 jours pour aller sur la Lune à 400.000 kilomètres environ, pour aller sur Pluton (toujours dans le système solaire) il faut parcourir 149. 597. 870 km de kilomètres sans parler de l’étoile la plus proche (5 années-lumière) ni des galaxies. Pour s’affranchir de ces distances il faut disposer d’une technologie que nous ne possédons pas, il faut maîtriser des théories physiques que nous ignorons. Nous sommes séparés de ces « visiteurs » non seulement par un fossé énorme technologique mais également au niveau de l’intelligence.
- En conclusion je dirai : enfin un ouvrage qui aborde le phénomène dans une vision scientifique et non anecdotique. J’espère que cet ouvrage sera le premier d’une série. Parlez-nous donc de vos projets.
- J’ai bien l’intention de poursuivre ma recherche. D’ailleurs j’ai un ouvrage en préparation qui ne sera pas un second tome, mais un complément, la parution est prévue pour 2013. Il sera uniquement consacré  aux témoignages en Corse et à leurs analyses et commentaires.  J’ajoute Que j’aborde ces livres avec une vision rationnelle et scientifique mais sans avoir l’esprit étroit. Je n’écarte aucune hypothèse mais  je crois sincèrement qu’il faut garder les pieds sur terre et ne pas s’engouffrer dans la voie facile du paranormal. Je dirai en conclusion de cette question : Ovnis en Corse  aborde le phénomène OVNI avec un regard scientifique et non anecdotique.
                                                                                                      André-Jean BONELLI

Écrire commentaire

Commentaires: 12
  • #1

    super (samedi, 21 janvier 2012 23:58)

    quel guignol !

  • #2

    lol (dimanche, 22 janvier 2012 00:19)

    c'est bien connu, les extra-terrestres préfèrent le ciel de Corse c'est parce qu'ils viennent à la plage à Palombaggia.

  • #3

    Andre joue au poker ! (dimanche, 22 janvier 2012 12:04)

    il y n'a un qui a frapper a ma porte quand je les vu j'ai cru voir un visiteur extra-terrestres ce n’était que le contrôleur fiscal lol

  • #4

    U Palatinu (dimanche, 22 janvier 2012 17:38)

    Personnellement, je pense qu'en l'état actuel des choses, l'esprit critique veut que l'on évite de croire tout ce qui se dit. Pour autant, a contrario, il me parait également présomptueux de rejeter tout en blog, et etouffer toute information sous une bache de scepticisme.
    En somme, il me semble que le fait de croire avec certitude en l'existence d'extraterrestre revient à faire preuve d'une assurance excessive.
    Mais ne pas y croire avec certitude est aussi du domaine de l'assurance excessive.

    À mon sens, j'incline à penser que seul le doute et l'incertitude constitue une certaine démarche sensée en la matière, l'esprit toujours prêt à analyser toute nouvelle information, sans parti prit, mais toujours prêt à réflechir pour se faire sa propre opinion.

  • #5

    canioni (mardi, 24 janvier 2012 22:25)

    Lisez le rapport COMETA...

  • #6

    crealternatifcachette (samedi, 04 février 2012 00:05)

    Où se procurer ce rapport COMETA ?

  • #7

    canioni (mercredi, 08 février 2012 08:39)

    en librairie en livre de poche

  • #8

    panpan (lundi, 02 avril 2012)

    hier soir en corse sous la petite ours une lumière blanche et rester plus d'une heure et a disparu .E.T ou fusée ou expérience du gouvernement ?

  • #9

    Geronimi (lundi, 10 décembre 2012 00:23)

    Lire les déclarations en date du 08 décembre 2012,de Dimitri Medevedev, ancien Président Russe et actuel Premier Ministre, qui a répondu à la question d'un journaliste: " avec la malette contenant le code nucléaire, le Président reçoit un dossier extra confidentiel sur les visites des étrangers sur nôtre planète et soutient qu'il existe sur terre, de nombreux extra terrestres.......

  • #10

    Lydie (samedi, 15 décembre 2012 20:57)

    Bonsoir,
    à lire,DOCUMENTS INTERDITS la fin d'un secret de Jean Gabriel Greslé,
    (pilote de chasse dans l'US AIR FORCE, commandant de bord dans compagnie aérienne en France ) Editions : DERVY POCHE 2011
    BONNE LECTURE!!

  • #11

    Louis-Marie Dnzl (jeudi, 17 décembre 2015 17:33)

    Bonjour, avez-vous ce livre en stock encore dans vos tiroirs car je souhaite l'offrir ?
    Merci

  • #12

    éric (dimanche, 11 décembre 2016 10:01)

    hier soir vers 18h30 six boule rouge dans le ciel de porto vecchio
    sud-est au dessus des salines de porto vecchio
    ensuite elles sont parti en zig zag vers l espace,

    7 témoins ont vu là même chose