Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L2 : Rothen libère le SC Bastia face au Havre

Stade Armand-Césari de Furiani
SC Bastia :  1 Le Havre 0 :  (mt 0 -0 )
Arbitre : M. Falcone assisté de MM. Luzi et Khaldi
Délégué : M. Colmant
Buts : Rothen (81e) pour Bastia
SC Bastia :
Novaes, Angoula (puis Cioni), Mary, Hareik, Choplin, Khazri, Cahuzac (cap), Rothen, Genest (puis Robail), Maoulida, Suarez
Le Havre :
Placide, Nestor, Genton, Marchand, Riveriez, François (cap), Mesloub, Louvion (puis Efoulou), Bonnet, Mendes, Fanchone (puis Rivière)

Les Bastiais s’attendaient à un match difficile et fermé, mais finalement, ils auront eu des espaces pour tenter de venir à bout des Havrais qui jouaient avec la pression d’être distancés par son adversaire du soir en cas de défaite.

Prenant rapidement le dessus sur les Normands, les Bleus se créaient rapidement des occasions mais butaient sur un Placide en état de grâce qui repoussait une première tentative de Maoulida qui se mettait, déjà, en évidence. Le Havre tentait de procéder par contre, mais la défense centrale bastiaise veillait au grain et ne laissait que peu d’espace à Mendes le second meilleur buteur du championnat.
Tour à tour, Suarez et Rothen mettaient ensuite une nouvelle fois la pression sur la défense Normande totalement dépassée et qui se dégageait comme elle pouvait. L’arbitre qui n’aidait pas le Sporting, oubliait de siffler un premier pénalty sur Khazri. Genest bien servi par Rothen, centrait à son tour pour Maoulida qui de la tête "smatchait" le ballon au-dessus après encore un superbe arrêt de Placide. A l’approche de la mi-temps, les Havrais reprenaient quelque peu le dessus en se créant trois corners qui ne mettront toutefois pas en danger Novaes bien concentré sur son sujet.
Pris à la gorge
En seconde période, le comportement des Bastiais ne changeaient pas. Les insulaires prenaient d’emblée leur adversaire à la gorge. Khazri et Maoulida se retrouvaient seuls à cinq minutes d’intervalles devant les buts, mais leur manque de précision, ne permettaient pas aux bastiais d’ouvrir le score. Sur un corner de Rothen, Suarez reprenait le ballon de la tête, mais Placide, encore lui, détournait avec brio. Robail entré à la place de Genest dans la dernière demi-heure, tentait un lob qui frôlait la barre transversale. Khazri à son tour, servait le duo Maoulida-Suarez. Touchant tous les deux le ballon, personne n’arrivaient cependant à tromper la vigilance du portier Normand.
Dans les dix dernières minutes, la pression se faisait de plus en plus vive dans le camp desHavrais qui auraient bien aimé rapartir avec un nul. Mais poussés par un public "chaud bouillant", les batiais et Rothen obtenaient un coup-franc. L'ancien parisien chargé de le tirer plaçait le ballon sur la barre transversale avant de pénétrer dans la cage de Placide.
Il restait alors neuf minutes à jouer.

Dans le temps additionnel, Le Havre tentait son va-tout pour égaliser, mais les Bleus faisaient bloc et obtenaient cette victoire très importante.

Le Sporting signe ainsi sa quatrième victoire consécutive. Mais ce n’est pas tout.. Grâce à cette victoire, les Bleus gagnent une place et sont désormais deuxièmes à un point du leader Clermontois défait à Lens. Reims tenu en échec, se fait doubler par les insulaires. Sedan s’étant incliné à domicile face à un mal classé, s’éloigne aussi du podium..
Une soirée donc très positive pour les Bastiais qui peuvent savourer leur très bonne forme du moment.
                                                                                                                   André CARLI

5 Mai : Jean-Pierre Louvel soutient les démarches du collectif
Comme les membres du collectif l’avaient annoncé quelques jours auparavant, une rencontre se tenait mercredi matin à l’Hôtel « Chez Walter » avec le président du Havre et l’UCPF Jean-Pierre Louvel.

Un temps opposé à leur démarche, ce dernier a finalement annoncé à l’issue de la réunion qu’il s'engageait à soutenir auprès de l'UCPF et des instances du football français, la demande de sanctuarisation du 5 Mai 2012 et de cette date dans les calendriers à venir. En totale concertation avec les membres du collectif, la réflexion d’une mise en place d’une « commémoration Nationale » autour de ce triste événement, sera discutée dans les prochaines semaines. Enfin et pour être complet à ce sujet, les membres du collectif du drame de Furiani, Jean-Pierre Louvel et ses dirigeants, ont déposé une gerbe devant la stèle au stade de Furiani peu avant le match SCB- Le Havre

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    SEB (mercredi, 18 janvier 2012)

    Bravo pour vos articles et votre site.

    UNITI VINCEREMU

  • #2

    corsenetinfos (jeudi, 19 janvier 2012 01:10)

    Merci à vous de nous être fidèles et de contribuer, ainsi, à l'essor de Corse Net Infos