Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L2 : Le SC Bastia opportuniste à Metz (0-1)

(LFP)
(LFP)

FC Metz : 0 –  SC Bastia : 1 (0 – 0 mt)
Stade Saint-Symphorien de Metz
Arbitre : M. Fautrel assisté de MM. Chevreux et Gringore
Délégué ; M. Vautrin
Buts : Maoulida (90+1) pour Bastia
FC Metz :
Mfa Mezui, Metanire, Bouby, Koulibaly, Guerriero (cap), Fleurival, Odegaard, Betsch, Diaz, Pouye, Ngbakoto
SC Bastia :
Novaes, Angoula, Mary, Harek, Choplin, Khazri, Cahuzac (cap), Rothen, Genest, Maoulida, Suarez.

Un but de Maoulida obtenu durant le temps additionnel a permis au Sporting, qui se déplaçait à Metz, de réaliser une très bonne affaire. L'équipe de Hantz a, en effet, conforté sa troisième place derrière Clermont et Reims avec désormais un tout petit point de retard sur le duo de tête. La Ligue 1? Oui elle se distingue nettement désormais à l'horizon du Sporting.

Pourtant.
Entre une équipe messine très diminuée et une équipe du Sporting quasi au complet (à l’exception de l’absence de Diallo), on s’attendait à une domination territoriale des insulaires. Cela aura été le cas durant le premier quart d’heure durant lequel Suarez et Maoulida ont buté à plusieurs reprises sur le portier réserviste de Metz Mezui. De son côté, Novaes, très peu sollicité, réalisait les arrêts qu’il fallait pour préserver ce score nul et vierge son camp.
Par la suite le jeu s’équilibrait. Choplin héritait d’un carton jaune bête, alors que les Messins obligeaient Novaes à sortir le grand jeu pour son premier véritable arrêt du match. Malgré cette emprise moins importante sur leur adversaire, les bastiais se montraient toujours dangereux par Maoulida voire Khazri, mais malheureusement ils manquaient de réalisme devant le but.

Durant cette première période bien terne, la dernière alerte était à mettre à l’actif des Messins qui héritaient d’un coup franc très dangereux à quinze mètres du but insulaire mais cela ne changeait rien à la marque nulle et vierge.
En début de seconde période Frédéric Hantz opérait d’entrée un premier changement : Genest était remplacé par le revenant Robail qui était donc chargé d’animer les attaques Bastiaises.

La tentative de Pouye, qui échouait de peu devant Novaes, n'inspirait pas les Bastiais qui manquaient véritablement leur entrée en matière dans cette seconde mi-temps laissant les Messins dérouler... Une reprise de la tête de Koulibaly rebondissait sur Novaes tout heureux de voir le ballon ne pas franchir la ligne de but. Dès lors, Les Bastiais totalement dépassés et brouillons, s’exposaient de plus en plus aux contres des Grenats qui avec un peu plus de réalisme, auraient pu mener au score…
Il a fallu attendre la 65e minute pour voir le Sporting se procurer la première occasion dangereuse dans cette seconde période. Bien servi par Khazri, Suarez perdait malheureusement son duel avec Mezui.
Durant la dernière demi-heure, les Bastais éprouvaient toujours des difficultés à poser leur jeu. Le pire aurait même pu survenir quand, dans le dernier quart d'heure, les Messins revigorés  bénéficiaient d’un pénalty logique. Mais Bouby ratait sa tentative face à Novaes en tirant sur la barre transversale.

Mais ballon rentré ou pas ? Les différents ralentis laissent planer le doute. Quoi qu’il en soit, l’arbitre ne validait pas le but et le score demeurait inchangé.

Mais il était écrit que Bastia aurait la chance de gagner un match qui lui échappait… Dans la dernière minute, Robail servait Maoulida : la suite on la connaît.
Une victoire très importante pour les insulaires, puisque dans le même temps, leurs poursuivants qui sont Sedan, Laval, Troyes et Guingamp ont été défaits et que Reims a été accroché à Boulogne.

C’est la troisième victoire consécutive pour les Bleus qui se placent idéalement  à la troisième place à seulement un point du second. Mais c’est surtout le trou de 5 points par rapport au 5e qui est remarquable…
Prochain match encore très important face au Havre, mercredi prochain à 20 heures dans un Furiani qui s’annonce encore une fois chaud bouillant !

                                                                                                                  André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    SEBAS (samedi, 14 janvier 2012 21:16)

    http://www.supporterduscbastiaenbretagne.com/jo_bonavita_sc_bastia.ws

    Réaction d'après match de Jo Bonavita.

  • #2

    Carlos Laguinda (dimanche, 15 janvier 2012 17:11)

    Si ça continue comme ça, on va finir par avoir une finale de la Coupe de France SCB-ACA !
    Pour le coup, oui que Thiriez, il va se manger sa moustache !