Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

CFA : Calvi surpris par Auxerre

Stade Jacques-Ambroggi Ile-Rousse
FC Calvi : 0  - Auxerre : 1 (0-0 mt)
Arbitre M. Afonso assisté de MM. Decostier et Vasseur.
Délégué : M. Antoniotti.
But pour Auxerre : Haller (54e)
Avertissements à Calvi ;  Sauli (20e), Mallo (37e) .
A Auxerre : Vandenbossche (20e), Haller ( 55e), Akichi ( 85e), Calvet (92e  et 94e, carton rouge) à Auxerre.
FC Calvi : Menozzi, Inzerillo, Soler, Richier, Rafaï, Sauli ( Giannone, 70e), Mallo (Rocchi, 65e), Khazri, Tchokounté ( Maric, 61e), Portillo, Kahlaoui. Entr. Didier Santini
Auxerre : Baltus, Rivieyran, Tchouatcha, Calvet, Dufour, Akichi, Acarandie, Missilou, Haller, Vandenbossche, N’Tep. Entr. Alain Fiard.

Le FC Calvi a concédé la défaite samedi sur la pelouse synthétique de L’Ile-Rousse face à la formation réserve de l’AJ Auxerre .
Menés au score depuis la 54e mn, « Flo » Menozzi et les siens auraient pu revenir au score dans le temps additionnel suite à un penalty en leur faveur. Soler chargé de le tirer voyait son tir stoppé par Baltus qui avait anticipé.
Ce samedi, le FC Calvi pourtant volontaire n’avait pas une âme de « guerrier » pour renverser le cours de cette partie.
La réserve d’Auxerre, qui avait fait le déplacement en Corse avec l’équipe première  qui devait  affronter en soirée l’ACA en championnat de L1, n’a jamais été véritablement inquiétée face aux Calvais.
La défense Bourguignone orchestrée dans l’axe par Raphael Calvet, capitaine de l’équipe de France des U17 et Damien Dufour a su faire face aux attaques répétées des Corses.
A la 17e mn, N’Tep frappait au but, sans danger pour Menozzi.
A la 32e, sur une passe en retrait mal ajustée de Sauli, Vandenbossche interceptait le ballon mais tirait de peu au-dessus.
A la 35e mn, les locaux ripostaient par Tchokounté qui perdait son duel face à Baltus ; Kahlaoui qui avait suivi voyait son tir contré par un défenseur.
Juste avant la pause, à la suite d'une belle combinaison, Mallo frappait sèchement au but, Baltus détournait au prix d’une belle parade.
Au retour des vestiaires, on espérait une réaction des Calvais au niveau de la détermination. Malheureusement, ce n’était pas le cas.
A la 55e mn, sur une hésitation défensive coupable, Haller en profitait pour ouvrir le score.
Abasourdis par ce but, les Calvais mettront un long moment à réagir.
A la 72e mn, Menozzi évitait le pire à son équipe en réalisant une double parade exceptionnelle face à N’Tep.
Poussés par leur public et leur banc de touche, les Calvais réagissaient enfin et offraient dix minutes folles pour tenter de revenir au score.
A la 85e Khazri sur coup-franc manquait d’un rien le cadre. Sur un contre, à la 90e mn, N’Tep avait l’occasion de « tuer » le match mais manquait le cadre après avoir fait le plus difficile.
On était dans le temps additionnel lorsque Giannone était fauché en pleine surface de réparation. Penalty indiscutable que sifflait M. Afonso. Soler le tirait, mais Baltus s’interposait et permettait à son équipe de l’emporter.
Une victoire qui permettait à Auxerre de prendre provisoirement la tête du championnat.
Calvi pouvait quant à lui nourrir bien des regrets.
Pour commenter cette défaite, le président du FC Calvi  René Navarro, lâchait désabusé « C’est le football ».
                                    Texte et photos Jean-Paul LOTTIER
Une drôle de dépêche
Plus surpenant est le commentaire d’un média national pourtant absent du stade qui titre « Incidents racistes en Corse » et qui écrit :   « La victoire d'Auxerre ce samedi sur la pelouse de Calvi (1-0), en CFA, ne laissera pas que des bons souvenirs aux Bourguignons. Selon nos informations, cette rencontre a été le théâtre de nombreuses provocations à caractère raciste de la part des supporters corses, ainsi que du banc de touche des joueurs locaux.
Grâce à cette victoire décrochée sur l'Ile de Beauté, l'AJA prend provisoirement les commandes du groupe A. Anecdotique, cependant, étant donné la nature des incidents ayant émaillé cette opposition au stade Jacques Ambroggi. - C. La. »

Écrire commentaire

Commentaires: 0