Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Le SCB atomise Sochaux (4-1)!

SC Bastia : 4 – 1 FC Sochaux (2 – 0 mt)
Composition du SC Bastia : Agostini, Harek, Angoula, Mary, Choplin, Cahuzac, Rothen puis Vincent), Diallo, Khazri (puis Thauvin), Suarez, Maoulida
Composition du FC Sochaux : Cros, Corchia, Bréchet (C), Perquis (puis Dias), PEYBERNES, Nogueira, Poujol, Roudet (puis Mikari), Boudebouz, Maiga, Butin (puis  BAKAMBU)
Buts :  Choplin (1ère), Suarez (13e et 69e), Khazri (73e) pour Bastia . Mikari (56e) pour Sochaux
Spectateurs : Environ 11 000
Arbitre : M. Buquet assisté de MM Guillaume et Karl

QUEL MATCH ! Le Sporting a véritablement réalisé LE match parfait samedi soir à Furiani face à une équipe de Ligue 1 le FC Sochaux totalement dépassée
Un public chauffé à blanc, une équipe bastiaise décidée à débuter fort, un premier coup franc botté par Jérôme Rothen et le FC Sochaux, dès la première minute de jeu, était mené au score ! La faute à une tête plongeante de Jérémy Choplin, malgré la présence de Jérémie Bréchet, qui battait de près Pierrick Cros.

Un début catastrophique pour les visiteurs qui aurait pu être rectifié dans les secondes qui suivaient. Ryad Boudebouz se présentait en effet face à Agostini, le gardien insulaire titulaire samedi, avant de voir sa frappe s'envoler. Les Francs-Comtois peinaient à prendre le jeu à leur compte face à une équipe jouant haut, mais parvenaient à trouver des solutions dans la profondeur.

A la dixième minute, Édouard Butin partait seul au but avant de trop se déporter sur le côté droit pour se mettre en bonne position de frappe. Modibo Maïga était aussi proche d'en profiter.
Avant même la fin du premier quart d'heure de jeu, ce sont les Bastiais qui faisaient à nouveau trembler les filets. Sur un centre en retrait de Toifilou Maoulida, David Suarez contrôlait et fusillait Pierrick Cros. Non sans avoir fait chuter Jérémie Bréchet auparavant. Là encore, les Sochaliens relevaient la tête. Ils auraient pu marquer immédiatement d'une reprise de volée tentée par Mathieu Peybernes. Débutait alors une période de franche domination en faveur des Doubistes, mais qui était sans conséquence sur le tableau d'affichage. La faute à un manque de réussite dans la surface de Corse.

Les Bastiais, acculés, procédaient quant à eux par des contre-attaques. Avec le vent dans le dos, ils manquaient plusieurs fois d'en profiter, Wahbi Khazri voyant même le poteau gauche de Cros repousser sa tentative juste avant la pause.
Les Sochaliens débutaient la seconde période par une indéniable emprise sur les débats, mais il leur fallait attendre plus de dix minutes avant de se créer leur première occasion franche... qui était conclu d'un but de Yassin Mikari. Le Tunisien, entré en jeu avant la pause quand Sébastien Roudet (victime d'un choc à la tête) avait dû céder sa place, concluait un raid côté gauche d'une frappe enroulée au premier poteau.

La rencontre était relancée même si le Sporting se procurait deux nouvelles balles de break. Il fallait alors deux sauvetages in extremis de Pierrick Cros face à une reprise à bout portant de David Suarez, puis de Mathieu Peybernes, de la tête sur sa ligne de but après une frappe contrée de Khazri ayant lobé son gardien. Deux avertissements pour une équipe Sochalienne joueuse, mais gênée par le fort vent soufflant sur le stade Armand-Cesari.
Le FC Sochaux se découvrait largement pour égaliser, mais se faisait piéger sur une relance risquée qu'interceptait Maoulida avant de servir David Suarez. Celui-ci ne laissait aucune chance à Pierre Cros pour s'offrir un doublé. Il restait alors vingt minutes à jouer et un espoir d'autant plus réduit pour les Doubistes qu'il ne fallait que quatre minutes aux Bastiais pour marquer à nouveau, cette fois par Wahbi Khazri.

Le nom du qualifié pour les seizièmes de finale de la Coupe de France ne faisait alors plus le moindre doute même si les Francs-Comtois bénéficiaient de quelques occasions de réduire un peu la (lourde) addition, par Modibo Maïga ou l'entrant Cédric Bakambu.
Une qualification obtenue avec brio par des Bastiais qui auront su faire plaisir à leur public venu très nombreux malgré la retransmission de la rencontre. 

C’est la deuxième fois en deux ans que le Sporting élimine Sochaux dans une coupe Nationale. Puisque comme nous l’évoquions dans notre précédent article, les Bastiais étaient allé gagner à Bonal l’année passée alors qu’ils étaient en National.
Le Sporting se retrouve donc en seizièmes de finales.

Le tirage aura lieu dimanche soir à partir de 19h35.
                                                                                                                     André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    jackou (dimanche, 08 janvier 2012 07:55)

    sochaux en national