Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

CFA : Le FC Calvi coule face à Aubervilliers !

Le FC Calvi a mal débuté l'année (Photo Jean-Paul Lottier)
Le FC Calvi a mal débuté l'année (Photo Jean-Paul Lottier)

FC Calvi : 2  Aubervilliers : 4 (0-0 mt)
Stade Jacques-Ambroggi à Ile-Rousse
Arbitre : M. Pezzoli assisté de MM. Blondin et Guenard. Délégué : M. Lemeunier.
Buts pour Calvi : Richier (60e) et Khalaoui (67e) ;
Pour Aubervilliers : Diallo (69e), Boulila, (71e sp, 83e), Hélies (90e)
Avertissements : Boulila (63e) à Aubervilliers ; Sauli (81e), Bissé (carton rouge, 71e)
FC Calvi : Menozzi, Inzerillo, Soler, Richier, Bissé, Sauli, Giannone (Rafai, 75e), Mallo, Tchokounté, Portillo (Maric, 75e), Kahlaoui.Entr : Didier Santini
Aubervilliers : Amzal, Afrir, Di Kensa bell, Karaaslan, Cissé, Milla Kingue, Boulila ( Hélies, 85e), Lopes Tanares, Kibikula ( Diallo, 51e), Lopes, Zelmati, Youcef. Entr : Mourine.

Un immense gâchis. Le FC Calvi qui menait 2 à 0, face à Aubervilliers à 20 mn du coup de sifflet final a complètement coulé, encaissant pas moins de 4 buts et laissant ainsi passer sa chance de recoller au peloton de tête.
La colère bien légitime du staff et des dirigeants était grande au coup de sifflet final.
Retour donc sur cette rencontre au goût amer.
Tout avait pourtant bien commencé pour les calvais qui disputaient ce match en retard dont le coup d’envoi a été donné à 18 heures.
Dès la 4e mn, Khalaoui décochait une frappe sèche que le gardien Amzal avait toutes les peines du monde à repousser. Giannone qui avait suivi manquait le cadre.
Empruntés, les locaux n’arrivaient pas à avoir la maîtrise du jeu et commettaient des erreurs sur le plan défensif et dans la relance.
A la 11e mn, sur une perte du ballon dans l’axe, Boulila  idéalement placé avait une superbe occasion d’ouvrir le score pour les visiteurs mais son tir passait largement au-dessus.
Quelques minutes plus tard, c’est Lopes Tanares qui manquait une belle occasion.
Inconstants au milieu de terrain, fébriles en attaque, les calvais avaient du mal à se créer des occasions. Il fallait attendre la 45e mn pour voir un centre de Portillo repris d’une tête plongeante de Giannone, sur le montant gauche des buts.
Au retour des vestiaires, on se disait que les locaux arriveraient malgré tout à s’en sortir tant les visiteurs n’étaient pas vraiment dangereux.
Un sentiment confirmé à la 60e mn avec l’ouverture du score de Richier sur un ballon mal négocié par Amzal sur un coup-franc de Mallo.
7 mn plus tard, Mallo frappait sur le montant gauche des buts de Amzal, le ballon revenait dans les pieds de Khalaoui qui décochait une « mine » sous la transversale du but adverse.
A 2 à 0, Aubervilliers accusait le coup. Bref, tout souriait à Calvi.

Pourtant, à la 69e mn, sur un coup-franc anodin, le ballon revenait vers le but pour Menozzi qui commettait une bévue dont profitait Diallo pour réduire le score. Ce but redonnait de l’espoir aux visiteurs et dans le même temps déréglait complètement la machine calvaise.
A la 71e mn, Bissé commettait une faute dans la surface sanctionnée d’un penalty et laissait ses camarades terminer à 10.
Le penalty était transformé par Boulila qui remettait les deux équipes à égalité. Incroyable !
Pire, les calvais perdaient complètement les pédales. A la 83e mn, Boulila réalisait un doublé et donnait pour la première fois l’avantage à son équipe.
Déboussolés, les locaux encaissaient même un 4e but à la 90e mn ; Menozzi qui voulait aider ses coéquipiers à revenir au score se faisait subtiliser le ballon à plus de 30 mètres de ses buts par Hélies qui n’avait plus qu’à trouver la cage vide.
4 à 2 à domicile, face à Aubervilliers, c’est une belle déculottée prise par le FC Calvi qui devra vite se racheter.
                             Texte et photos Jean-Paul LOTTIER

Écrire commentaire

Commentaires: 0