Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Ajaccio : Une piste d'éducation routière à l'école

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Frédérique Camilleri, directrice de cabinet du préfet de Corse, Guy Monchaux, inspecteur d’académie de la Corse-du-Sud, Denis Delplanque, correspondant académique à la sécurité , ont présenté jeudi après-midi à l’école élémentaire de Castelluccio, en présence de Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse, la nouvelle piste d’éducation routière qui permet une première approche des règles sur la route à vélo.

Cette nouvelle piste, financée par le Plan départemental d’action et de sécutité Routière (PDASR) représente 12 000 euros d’investissement.
Ce plan est décidé chaque année par le préfet du département et permet aux policiers et aux gendarmes, partenaires de l’opération, d’apprendre à 1700 jeunes élèves de CM1 et CM2, à adopter les bons comportements sur la route.
En deux parties
L'action se compose de deux parties. La première, théorique, au cours de laquelle les intervenants expliquent quels sont les dangers et les règles à observer sur la route, ainsi qu’une initiation au code de la route et à la sécurité. La seconde, plus pratique, où les élèves mettent en application les consignes dispensées dans la partie théorique, se déroule sur une piste composée de feux, de panneaux, de marquages au sol et autres signalisations.
L'opération est conduite tout au long de l’année scolaire dans l’ensemble des écoles élémentaires du département. Jusqu’en mai, les écoles publiques de la région de Porto-Vecchio seront concernées, ensuite viendra le tour de celles de la région d’Ajaccio.
Une majorité d’enfants pratiquent ce sport, et beaucoup vont en classe en vélo même s’il s’agit de courtes distances. Le vélo est le premier véhicule utilisé par les enfants sur la voie publique et le réseau routier d’où l’intérêt de ce plan de sécurité routière qui pourra les aider à définir un danger potentiel sur la route, à intégrer très tôt les règles et consignes de sécurité comme par exemple porter un casque, marquer un stop, signaler avec son bras que l’on va tourner, respecter un piéton, bien équiper et entretenir son véhicule ……

Si elles ne remplacent pas l’expérience du terrain, ces formations permettront en tout cas, à nos jeunes conducteurs d’acquérir les réflexes de conduite indispensables qui pourront sécuriser leurs déplacements.

                                                                                                                Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0