Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Corse-du-Sud : Le "réveillon" du préfet

(Photos Marilyne Santi)
(Photos Marilyne Santi)

Samedi 31 décembre et dimanche 1er janvier, Patrick Strzoda, préfet de la Corse-du-Sud, a visité les services de sécurité et d’urgence mobilisés à Ajaccio  à l’occasion du Nouvel an. Jusqu’à 21h30 le préfet de Corse a tenu à féliciter et à rendre hommage aux personnes de garde la nuit de la St Sylvestre, chargées du contrôle et de la sécurité des fêtards, de cette nuit, qui nous a amenés à 2012.

La visite a débuté par le centre d’opérations et de renseignements de la Gendarmerie (CORG) rue du Comte Bacciochi. Celui-ci reçoit tous les appels « 17 » émis à partir des téléphones filaires ou GSM. Après l’appréciation du degré et du caractère de l’urgence les unités sont prévenues et les moyens  d’action déterminés.
Rendez- vous ensuite à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) rue Général Fiorella, dont la mission est de garantir la sécurité et la paix publiques. Ce service veille à l’exécution des lois, à assurer la protection des personnes et des biens, à prévenir les troubles à l’ordre public ainsi que de lutter contre la petite et la moyenne délinquance. Son rôle contre l’insécurité routière constitue un instrument important de la prévention.
Ce sont en tout 100 gendarmes et une cinquantaine de policiers qui ont donc veillé et contrôlé conducteurs et véhicules dans la nuit du 31 au 1 janvier.
Ethylotest, recherche de toxiques et fouilles de voitures ont ponctués cette nuit à des points routiers stratégiques et à des heures bien définies.
Les véhicules du CORG et de la DDPS étaient en constante relation avec les PC qui pouvaient grâce à une localisation informatique des véhicules en temps réel, envoyer rapidement les plus proches aux endroits  « chauds ».
Chez les pompiers et à l'hôpital
Ce sont ensuite les centres de secours qui ont été visités. Tout d’abord la caserne principal des pompiers d'Ajaccio sur la Rocade. Le préfet y était attendu par le Colonel Pierre Salinesi et l’amicale des sapeurs pompiers. Une visite des locaux, de la salle de garde et la rencontre avec le personnel mobilisé, ont rythmé cette visite au  terme de laquelle Patrick Strzoda été invité à partager une coupe de champagne.
Le préfet s'est ensuire rendu au centre de traitement de l’alerte (CTA) et au centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) avenue Noël-Franchini. Le premier assure la coordination des opérations de secours et le second est activé lorsque l’intervention présente un caractère particulier (accident de la route…) ou que la demande en matériels augmente.
Les équipes médicales et paramédicales étaient aussi à l’honneur puisque le 1 janvier au matin, le Préfet de Corse a rendu visite aux urgences du CH Ajaccio et au SAMU 2A.
Toutes les mesures avaient donc été prises pour prévenir et s’il y avait lieu intervenir rapidement et efficacement au sein de  chacun de ces services. Mais par chance aucun évènement de grande importance ou tragique n’a été signalé et cette nuit de la Saint Sylvestre ne fut dédiée qu’àla fête.
                                                                                                                Marilyne SANTI

Écrire commentaire

Commentaires: 0