Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Tri et recyclage des emballages en Corse : Les ambitions de Eco-Emballages

C'est Eco-Emballages qui l'affirme :  en 2010, grâce au geste du tri des Corses, 28,8 kg d’emballages ménagers ont été recyclés, une performance en hausse de 19,5% par rapport aux années précédentes. Au total, les Corses ont permis de recycler 7 779 tonnes d’emballages ménagers.

Entre 2009 et 2010, la Corse affiche une très forte progression (+19,5%) des tonnes d’emballages ménagers recyclées, fruit de la montée en puissance des équipements de collecte sélective et de efforts conjugués des acteurs du dispositif, et des insulaires  en particulier.
Très en-deçà de la moyenne nationale

Néanmoins, avec 28,8 kg d’emballages ménagers par an et par habitant, la Corse reste très en-deçà de la moyenne nationale qui est de 47,5 kg par habitant et par an. C’est pourquoi Eco-Emballages multiplie ses efforts pour encourager les citoyens à faire le geste du tri et travaille aux côtés des entreprises pour limiter les déchets à la source tout comme aux côtés des collectivités.
En 2010, 4 collectivités regroupant 246 communes sont partenaires d’Eco-Emballages en Corse qui leur a versé 1,2 million d’euros pour améliorer les dispositifs de collecte et de traitement des déchets d’emballages, afin d’accélérer leurs performances.

Aujourd’hui en France, 64 % des emballages ménagers sont triés et recyclés, alors que le Grenelle de l’Environnement fixe l’objectif de 75%.

Les détails de la collecte

7 769 tonnes de d'emballages ménagers recueillis. Concrètement cela s'est traduit par 656 tonnes de bouteilles et de flacons en plastique, qui ont permis d’économiser l’équivalent de 421 litres de pétrole; 156 tonnes d’acier et 33 tonnes d’aluminium, qui ont permis de fabriquer 223 voitures et 9 700 vélos 1 160 tonnes de papiers et cartons, soit 1 630 tonnes de bois économisées et 5 774 tonnes de bouteilles/bocaux en verre, qui ont donné naissance à plus de 12 millions de nouvelles bouteilles.

Richard Quemin nouveau directeur régional Sud-Est

Richard Quemin, 40 ans, vient d’être nommé Responsable régional Sud-Est d’Eco-Emballages. Il est par ailleurs également Responsable d’Eco-Emballages pour le Centre-Est (Bourgogne / Rhône-Alpes).

Titulaire d’une maîtrise de droit public des Collectivités Territoriales et d’un DESS droit de l’environnement et de l’urbanisme, Richard Quemin a d’abord occupé le poste de responsable du pôle déchets urbains et industriels à l’Institut Supérieur Européen des Métiers de l’Environnement (ISEME) jusqu’en 1998.
Il est ensuite devenu directeur optimisation développement du SITOM Sud Rhône (100 000 habitants, 30 communes), où il a mis en place la collecte sélective et piloté toute la réorganisation du service déchets (redéfinition des tournées, des flux d’emballages…), dans un souci de rationalisation économique.
Il a rejoint l’éco-organisme Eco-Emballages en 2008 comme Responsable régional Centre-Est, avec pour missions de diriger et coordonner l’ensemble des services de cette région.
Il succède à Vincent Ochier en devenant également responsable régional Sud-Est d’Eco- Emballages.
L'ambition pour la région de Richard Quemin pour l'ensemble des régions qui sont sous sa responsabilité?
"Je veux garantir à chaque habitant que son geste de tri est respecté et contribue à créer de nouveaux matériaux; Je veux aussi faire progresser rapidement et durablement le recyclage des emballages ménagers par de nouvelles actions des collectivités locales en faveur du trieur (sensibilisation grand public, densification des bacs de tri, aménagement des locaux poubelles…)
Je veux, aussi, accentuer la réduction à la source des industriels, développer de nouvelles filières de recyclage, créer de nouveaux emplois »

Écrire commentaire

Commentaires: 0