Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Chômage : La Corse n'est pas épargnée

Le chômage a atteint en novembre son plus haut niveau depuis 12 ans, avec 29.900 personnes supplémentaires sans aucune activité inscrites à Pôle emploi, pour atteindre un total de 2,8 millions de personnes, selon les chiffres du ministère du Travail publiés lundi. La Corse suit malheureusement le mouvement national de hausse du nombre de demandeur d’emplois, et parfois de façon plus accentuée.

Selon les chiffres que vient de publier le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, la France compte à fin novembre presque 30 000 chômeurs en plus.
Corse Net Infos s'est plus particulièrement intéressés aux chiffres corses.
Ils sont édifiants.
Lisez plutôt.
En Corse, l’évolution du taux du chômage entre novembre 2010 et novembre 2011 est de +6,2%. C'est à dire qu'en l'espace de quelques mois le nombre de chômeurs à singulièrement augmenté. Près de mille de plus (900 très exactement) d'une année sur l'autre.

Ainsi,   les chômeurs de catégorie A - demandeurs d’emploi sans la moindre activité - étaient 14 500 l’an dernier, contre 15 400 fin novembre 2011.

Les jeunes plus particulièrement touchés

Mais plus grave encore, même si retrouver chômeur n'est réjouissant pour personne, ce sont les jeunes qui, chez nous, sont plus particulièrement touchés par cette nouvelle hausse du chômahe : le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans en Corse a augmenté de 8,1% en un an. Et ce n'est guère plus réjouissant, ce chiffre est le plus mauvais de toutes les régions françaises. Et ces jeunes constituent en cette fin d'année presque 20% des chômeurs en Corse (19,7%).
C'est énorme.
Mais les chiffres sont encore plus mauvais lorsqu’on inclus les chômeurs de catégorie B et C  qui n'exerce qu'une activité partielle. Au total la Corse, compte tenu de la progression qui pour les deux catégories confondues est de 7,9%, affiche le chiffre peu envieux de 17 700 chômeurs en novembre.

Dans ce domaine chez les jeunes, la hausse est de 9,2%, mais si l'on retient les trois catégories (A, B, C)  les jeunes de moins de 25 ans représentent en Corse, 21,5% des chômeurs…

Ça va durer encore longtemps ?

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Realaze (mardi, 03 janvier 2012 11:15)

    N'oublions pas tous les emplois précaires ou très précaires qui font sortir les jeunes Corses des statistiques du chômage, ainsi que la cherté de la vie et du logement. Et là on se rendra compte à quel point la vie est difficile pour la nouvelle génération insulaire.