Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

SC Bastia : Lacourt première recrue hivernale

 

C’est désormais officiel ! Jonathan Lacourt sera la première recrue du mercato hivernal du Sporting Club de Bastia. Le milieu de terrain âgé de 25 ans s'engagera vendredi pour une durée de six mois avec une option en fonction du nombre de matchs joués.

Sur "le flanc" depuis sa grave blessure au tibia en 2009 avec l'équipe de Valenciennes, Jonathan Lacourt n'avait plus retrouvé de club depuis.

Depuis le début de sa carrière, il a évolué sous les couleurs du RC Lens (saisons 2005/2006 et 2006/2007), avec à son actif, douze matchs disputés en Ligue 1. Il a également pris part avec le club "Sang et Or", à quatre matchs de League Europa.
 


En 2007/2008, Jonathan Lacourt prend ensuite la direction de l'Aube pour une aventure avec le club de Troyes. Malheureusement, il n'y disputera que seize matchs avant de quitter le club par la suite.  En décembre 2007, il fait son retour dans le Nord-Pas de Calais au sein du RC Lens. Après dix-sept matchs joués (dont un en Europa League) pour aucun but, son aventure s'achèvera rapidement à l'été 2008.. 
C'est son arrivée à Valenciennes en 2008/2009 qui lui donne espoir de pouvoir enfin se relancer dans le championnat de France de Ligue 1.

Les débuts sont prometteurs puisque après vingt matchs joués, il marquera quatre buts. Malheureusement sa grave blessure au tibia au stade de la Route de Lorient de Rennes, freinera son bel élan. Jamais véritablement remis, le club Nordiste met un terme à son contrat.
 


C'est donc au Sporting Club de Bastia qu'il espère véritablement relancer sa carrière. Arrivant dans un groupe qui se connaît et qui vit bien ensemble, Jonathan Lacourt aura pour objectif de vite s'intégrer et prendre part au rude combat des cinq derniers mois du championnat de Ligue 2 où le SCB est idéalement placé dans la course à la montée en Ligue 1.

                                                                                                                    André CARLI

Écrire commentaire

Commentaires: 0