Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

AC Aiacciu - Rennes : « Vince per ùn more »

L’ACA reçoit Rennes ce Dimanche 17 heures à Timizzolu, en match décalé de la 18e journée de L1. Après la désillusion de Nancy, où les joueurs de Pantaloni se sont vus privés de leur deuxième victoire de la saison dans les dernières secondes, il n’y a plus de temps pour cogiter. La victoire est impérative dimanche, comme à Sochaux, pour ce qui sera le dernier match de l’année.

On a retrouvé les guerriers !

Après une défaite imméritée contre le champion de France en titre et un nul fort rageant chez le 19e, l’ACA, on peut le dire, a retrouvé son âme de combattant. Quatre buts inscrits en deux rencontres, des occasions, du jeu, et surtout la rage. Cette envie de « tout casser » qui s’était éteinte, refait brusquement surface. Espérons cependant que le réveil n’ait pas sonné trop tard, car il ne reste plus que deux rencontres avant une trêve qui ralentira le rythme, quel qu’il soit. Et face aux Rennais de Fred Antonetti, la tâche s’annonce aussi compliquée que contre Lille, et donc pas si insurmontable.
Les Ajacciens doivent garder le feu de la tempête, au moins encore deux semaines. Ensuite viendra le temps d’un premier bilan, et une projection dans l’avenir peu rassurante, avec un mois de Janvier chargé (réceptions de Lyon et Auxerre). Mais avant cela, il faut tout donner, ne plus compter jusqu’aux fêtes de fin d’années. La générosité, ça passe aussi par le terrain cette année.

Mais les Bretons, eux, ne feront pas de cadeaux. Eliminés de la Ligue Europa, mais toujours bien placé en championnat (5e avec 29pts), le Stade Rennais est peut-être l’équipe la plus athlétique du championnat, dotée d’une solidité défensive assez conséquente avec seulement 22 buts encaissés. Mais la plus grande force  de Rennes se situe sur son banc de touche. Fredéric Antonetti, depuis 3 ans au club, a réussi à faire de Rennes une équipe crainte de tous, bête noire du champion qu’était Lyon jusqu’il y a peu. Le natif de Venzolasca sera certainement ravi de retrouver son île. Aux acéistes de lui gâcher un temps soit peu ce plaisir !
Pour ce match, Ilan sera forfait, souffrant d’une tendinite à la hanche contractée en Lorraine. Leti N’Diaye purgera son dernier match de suspension, tandis que Delort réintègrera le groupe, aux cotés de Charvet. Coup d’envoi à 17 heures pour ce qui sera le dernier match à domicile des ajacciens en 2011.

Tutti in Timizzolu !
U GRUPPU AIACCINU : André, Bouhours, Cavalli, Charvet, Debès, Delort, Diawara, Kinkela, Lasne, Lippini, Medjani, Mostefa, Ochoa, Pierazzi, Poulard, Sammaritano, Socrier, Tiberi.
                                                                                                                                 O. C.

Écrire commentaire

Commentaires: 0