Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

La CTC est-elle au bord de la faillite financière ?

Avant le vote crucial sur le budget, la majorité de gauche a profité, jeudi, des questions orales de cette dernière session de l'assemblée territoriale pour permettre au président de l'exécutif de s'expliquer sur la maîtrise des finances de la CTC. Un problème fondamental qui focalise les critiques de l'opposition.

La situation financière de la CTC est-elle aussi sombre qu'elle y parait ? La Collectivité territoriale est-elle au bord de la faillite ou risque-t-elle de l'être avant la fin de la mandature ?

Ces questions récurrentes reviennent si souvent dans les critiques de l'opposition et obligent le président de l'exécutif, selon son propre aveu, à s'expliquer si régulièrement que l'on peut se demander pourquoi l'élu de gauche, Marie-France Bartoli, au nom du groupe "Démocrates, Socialistes et Radicaux", allié de la majorité en place, a-t-elle ressenti le besoin de remettre le sujet sur la table ?

Une façon peut-être de déminer le débat sur le budget, qui s'annonçait houleux, en donnant à l'exécutif le moyen de riposter avant l'attaque.
Des choix budgétaires stricts
L'occasion fut saisie au bond par Paul Giacobbi qui entreprit, d'abord, de rappeler le contexte économique international "épouvantable" et le gel des dotations de l'Etat impactant "obligatoirement les finances de la CTC qui voit ses recettes stagner alors même que les dépenses de fonctionnement augmentent". Avec pour conséquence : la diminution constante des soldes d'épargne qui sont passés de plus de 100 millions d'euros en 2006 à 83 millions en 2012.
Ainsi, la CTC, explique, le président de l'exécutif "se voit contrainte de faire des choix budgétaires très stricts de manière à réaliser les objectifs principaux fixés pour 2012". Avec une double orientation : maîtriser les dépenses de fonctionnement et limiter le recours à l'emprunt.
Des emprunts limités
En premier lieu, l'exécutif entend concentrer ses efforts sur la gestion de la dette avec le remboursement anticipé d'emprunts et la sécurisation d'emprunts structurés.

"Sur 2011, cette politique nous a permis d'économiser 490 000 euros grâce à un remboursement anticipé. Le gain espéré en 2012 pourrait atteindre 600 000 euros. La sécurisation des deux emprunts structurés ont permis d'économiser au moins 4 millions en 2011 et autant en 2012", assure-t-il. Le non recours à l'emprunt sur les trois derniers exercices aurait permis de dégager des marges financières, l'encours de la dette étant passé de 317 millions fin 2009 à 300 millions fin 2011. Le délai de désendettement se maintiendrait autour de trois ans.
Des investissements maintenus
En second lieu, l'exécutif estime pouvoir maintenir les investissements à 161 millions d'euros en moyenne chaque année d'ici à la fin de la mandature, répartis en 96 millions de dépenses d'équipement et 65 millions de subventions. Il se trouve, actuellement, en pleine négociation du nouveau PEI, qui devrait prendre effet en 2014.
" Nous sommes dans un niveau d'investissement tout à fait convenable et comparable à ce qui se fait ailleurs. Tout ceci indique que la CTC conserve une bonne situation financière, avec une marge de manoeuvre et une solvabilité totalement préservées", affirme Paul Giacobbi.
Des affirmations que l'opposition nationaliste et de droite s'attachera à démonter point par point lors du débat sur le budget.
                                                                                                                                 N. M.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Jenni Johnston (mardi, 24 janvier 2017 18:18)


    Ahaa, its nice conversation on the topic of this post at this place at this website, I have read all that, so at this time me also commenting at this place.

  • #2

    Brandi Kellog (mardi, 31 janvier 2017 15:31)


    Every weekend i used to pay a quick visit this web page, as i want enjoyment, since this this site conations really pleasant funny material too.

  • #3

    Jenni Johnston (mardi, 31 janvier 2017 19:07)


    Hey there! I realize this is somewhat off-topic however I had to ask. Does building a well-established website like yours take a lot of work? I'm brand new to blogging however I do write in my journal on a daily basis. I'd like to start a blog so I can share my own experience and thoughts online. Please let me know if you have any recommendations or tips for new aspiring bloggers. Appreciate it!