Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

L'Ile-Rousse : Vingt-six collégiens à l’école du cinéma et de la vie

(Photo François Daumont)
(Photo François Daumont)

Dans la continuité des actions initiées par l’association « mémoires en perspective », vingt-six élèves du collège Pascal Paoli de L’Ile-Rousse, ont intégré depuis le mois de septembre, un atelier relais centré sur l’audiovisuel.

Comme l’explique Amélie Devaud, éducatrice à la ligue de l’enseignement de Haute-Corse : « Ce projet mené en étroit partenariat entre l’éducation nationale qui pilote le dispositif et des partenaires institutionnels et associatifs (1), s’adresse à des jeunes de 13 à 16 ans connaissant des difficultés d’adaptation à l’enseignement général » explique-t-elle, avant de préciser : « Pendant leur temps scolaire, les collégiens viennent ici, au point d’accès multimédia s’ouvrir aux techniques du cinéma, dans l’objectif d’une meilleure valorisation personnelle tout en poursuivant un objectif de socialisation et d’apprentissage des métiers ».

C’est en tout cas, ce que confirment, Béatrice Castagnos et Laurent Colombani, éducateurs spécialisés de Leia  (lien écoute initiative accompagnement) : « Il est dans nos missions d’accompagner les jeunes à formaliser des projets personnels qui visent à renforcer leur propre potentiel d’évolution. Nous avons donc répondu à la proposition de « Mémoires en perspective » qui nous a associés à cette démarche intéressante. Par ailleurs, cet atelier est un excellent support qui légitime notre mission en milieu ouvert ». Même tonalité pour Mélanie Guaitella, animatrice et cheville ouvrière de l’association du festival du film de Lama: « Je suis là pour leur apprendre les codes du cinéma, l’analyse filmique mais aussi, d’être critiques vis-à-vis des images sachant qu’ils sont grands consommateurs de nouvelles technologies à l’instar d’Internet. Ils écriront donc eux-mêmes leur scénario et réaliseront entièrement leurs clips vidéo du tournage au montage ».

On aura compris qu’il y a du pain sur la planche pour ces jeunes balanins, qui se sont emparés de sujets très actuels, aux titres sans équivoque : Life or no life (la vie ou pas), La cigarette, même pas peur et Jamais sans Bob (Marley).

Prochain rendez-vous programmé pour les cinéastes en herbe de l’atelier relais, une exposition au « Spaziu » qui aura certainement lieu au mois de Mai prochain et qui consacrera, des mois d’un investissement personnel et collectif abouti.

Cette étape finale viendra naturellement prendre place, aux côtés des travaux thématiques réalisés par l’association « mémoires en perspective », à qui l’on doit notamment, la formidable réussite des journées du Patrimoine.
                                                                                                         François DAUMONT
-----------
(1) La commune de l’Ile-Rousse, l’association de prévention sociale « Leia », l’association « Mémoires en perspective » et l’association du Festival du film de Lama

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Fanfan di palmento (mercredi, 14 décembre 2011 22:37)

    Mais qui peut bien être ce François Daumont?un nouveau venu en balagne?et nos jeunes,ils ne sont pas capables d écrire deux lignes?même si je reconnais que ce monsieur a plutôt une belle plume

  • #2

    roussel virginie (mardi, 27 décembre 2011)

    En tout cas, merci beaucoup pour cet article sympa.