Flèche bas Flèche haut

Liens utiles

Veolia laisse la SNCM au… port !

C’est officiel. Veolia se désengage du transport public et se concentre sur ses trois autres métiers, l’eau, la propreté et les services dans l’énergie. L’annonce a été faite il y a quelques jours par Antoine Frérot, le patron de Veolia. Et mardi matin  Marc Dufour, le Pd-g de la SNCM, a confirmé la volonté de Véolia de se retirer du capital de la compagnie. Le SEM n'est plus loin…


Les nuages s’accumulent sur la SNCM.

Après la décision de la Cour administrative d’appel de Marseille de mettre fin avant son terme à la délégation de service public (DSP) maritime entre la Corse et le continent, après l’audience, la semaine dernière, devant la Cour de justice de Luxembourg saisie par Corsica Ferries sur la légalité de la recapitalisation de la compagnie pendant la décennie précédant sa privatisation pour un total de 280 M€, et après l’annonce par Véolia Environnement de son intention de se désengager de sa filiale à 50% Veolia-Trandev, actionnaire à 66% de la SNCM, l’horizon de la compagnie s’obscurcit. 
Pourtant, selon Marc Dufour, président du directoire de la SNCM, il y a des éléments positifs : la
 Caisse des Dépots et Consignations (CDC), l’autre actionnaire de Veolia-Transdev avec 50% du capital, a pour sa part indiqué qu’elle envisageait de « rester de manière durable dans son capital et de répondre à ses besoins financiers », 
Véolia Environnement ne cède pas sa participation mais se laissera diluer à l’occasion d’une augmentation de capital de Véolia-Trandev devant intervenir dans les deux ans. « 
Selon toute probabilité, la CDC va augmenter sa participation dans le dispositif ce qui n’aura aucune incidence pour nous », estime Marc Dufour qui y voit un avantage : la plus grande implication dans la SNCM du bras armé de l’État dans l’économie, un actionnaire qui n’aura pas les mêmes préoccupations qu’un groupe privé coté en bourse.
En outre, la CDC s’est depuis longtemps impliquée « lourdement » dans le transport et dans les services aux collectivités territoriales.

Mais la situation est particuliérement  difficile pour la SNCM dont le PDG rencontre mercredi à Ajaccio les responsables de l'Office des Transports de la Corse.

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    U Palatinu (mercredi, 14 décembre 2011 07:54)

    Veolia se retire de la SNCM. La bonne nouvelle du jour !

    Ah si seulement ils pouvaient aussi se désengager de tous les autres secteurs de notre économie, quel bonheur serait-ce.

  • #2

    Carlos Laguinda (mercredi, 14 décembre 2011 14:41)

    Tu parles !

    Pour moi, si ils s'en vont de la SNCM, c'est uniquement pour être plus puissants ailleurs.
    Ils se rattrapperont dans un autre secteur économique corse.
    Ce n'est pas le genre à faire du sentiment, et ils ne s'arrêteront pas seuls.
    On n'en a pas encore fini avc eux.

  • #3

    U Palatinu (mercredi, 14 décembre 2011 21:53)

    Certes o Carlos, mais à chaque jour suffit sa peine.

  • #4

    Colonel de Vinciguerra (vendredi, 23 décembre 2011 11:05)

    Si seulement ils pouvaient partir de Corse.

  • #5

    Angella Provenza (mardi, 31 janvier 2017 18:20)


    Please let me know if you're looking for a author for your weblog. You have some really good articles and I believe I would be a good asset. If you ever want to take some of the load off, I'd love to write some material for your blog in exchange for a link back to mine. Please shoot me an e-mail if interested. Regards!